Line 6 Spider IV

- Le 08 Septembre 2010
Depuis une décennie maintenant, fleurissent les amplis à modélisation. Plus économiques qu'un système tête et baffle, gain de place, qualité grandissante des sons émulés, les arguments ne manquent pas pour vanter les mérites de ces nouvelles technologies. Aujourd'hui, Line 6 nous propose une quatrième mouture de la série Spider. Tour du proprio en texte et en images...

Depuis une décennie maintenant, fleurissent les amplis à modélisation. Plus économiques qu'un système tête et baffle, gain de place, qualité grandissante des sons émulés, les arguments ne manquent pas pour vanter les mérites de ces nouvelles technologies. Aujourd'hui, Line 6 nous propose une quatrième mouture de la série Spider. Tour du proprio en texte et en images...

Geoffroy Lebon



Sur la face avant, sont présents les réglages désormais traditionnels du Spider : entrée guitare, sélection de l'émulation d'ampli, drive, équalisation trois bandes, volume du canal, les trois boutons de sélection d'effets, la reverb et le master général ainsi que le bouton d'allumage.
S'en suit la partie consacrée aux réglages de l'effet avec le disque de navigation, la molette d'édition des presets, l'écran de contrôle, les boutons a-b-c-d qui permettent de sélectionner les presets au sein de leur bank. Un bouton pour passer en mode manuel, un autre pour gérer le tap tempo et l'accordeur. Enfin, le bouton de gestion du looper disposant de 14 secondes d'enregistrement. Pour la nouvelle série Spider, Line 6 a abandonné les boucles pré-enregistrées .

On note en face arrière une sortie casque (qui peut aussi vous permettre de vous brancher dans une console ou un PC), une entrée CD/mp3 en mini jack et la prise de connexion pour le pédalier FBV.

De la qualité...
A l'usage, le Spider IV 75 se révèle rapide et intuitif. Une fois la modélisation choisie, les réglages peuvent se faire de plusieurs manières : grâce à la fonction Smart FX ou lorsque vous tournez l'un des boutons d'effet en façade. Line 6 a aussi pré-paramétré les réglages d'effets. Rien de neuf me direz-vous. Et bien vous vous trompez ! Grâce aux molettes d'éditions, vous pourrez non seulement régler l'ensemble des paramètres de chaque effet et mais aussi enregistrer vos propres paramètres de réglages en mode manuel.
On peut saluer au passage l'effort qui a été fait côté personnalisation de l'appareil. La programmation des effets a été étoffée (jusqu'à 7 paramètres), mais sans offrir non plus l'éventail des paramètres d'édition d'un bon vieux rack (peut-être disponible dans le futur pour la cinquième version de l'araignée ?) bien complet. Les grandes nouveautés en matière d'effet sur cette série sont la présence d'un harmonizer/pitch digne de ce nom, d'un booster de gain type Fuzz et d'un Auto-wah, le tout restant d'une qualité tout à fait correct!
Pour les amplis, on peut dire que les simulations sont assez convaincantes et variées. Les grands classiques de l'émulation sont disponibles : Marshall, Fender, Vox, Hiwatt, Orange, Diezel et Mesa Boogie ; le tout mis en valeur par le baffle Custom 12 pouces de chez Celestion. Seul défaut, inhérent à la modélisation, le son reste tout de même un peu froid à mon goût .

La dernière particularité du est le looper. Cette partie de l'ampli est cependant difficilement utilisable sans la présence d'un FBV. Ce pédalier vous sera très utile pour procéder aux différentes mises à jour ou pour utiliser les nouveaux pilotes disponibles gratuitement sur le site de la marque. Vous trouverez de plus amples explications sur les fonctions liant votre ordinateur aux produits Line 6 dans le test du Spider Valve MK2 112.

Le bon prix
Line 6 offre un ampli à modélisation complet passant par tous les types de sons imaginables. Le rendu global est très bon mais manque de dynamique dans la majeur partie des sons. Les sons claires sont un peu froids et les distorsions assez compressées.

Avec l'arrivée de cette nouvelle série Spider IV, Line 6 nous propose un ampli transistor à modélisation complet et facile d'accès. Cet ampli s'adresse à ceux qui ne désirent pas se perdre dans l'univers de la programmation et qui veulent un résultat immédiat pour un prix moyen (288 euros pour cette mouture de la série Spider). Reste à ajouter à cela l'achat du pédalier FBV, sans lequel les possibilités de l'ampli (looper et mise à jour/téléchargement de programmes) ne peuvent être vraiment exploitées. Il vous en coûtera entre 100 et 220 euros (selon modèle) de plus pour avoir un ensemble complet et utilisable à la maison comme sur scène.
Polyvalence et simplicité restent les maîtres mots du Spider, un ampli bourré d'arguments positifs. Le 75 est un objet complet, idéal pour découvrir le monde de la guitare électrique sans se prendre la tête.






Versions existantes

15, 30, 75, 120,150, HD 150 (tête)

http://fr.line6.com/Spideriv/

Les plus
- Modélisations de qualité
- Réglages intuitifs des effets
- Qualité du HP
- Extension du nombre d'effet par rapport à la version 3.
- Logiciel de mise à jour et communauté active
- Accordeur intégré

Les moins
- Livré sans pédalier
- Impossible de faire directement les mises à jour sans pédalier
- Impossible d'utiliser correctement le looper sans pédalier
- Durée d'enregistrement du looper trop courte

Distribution
Produit Line 6 distribué par Yamaha France.