Catalinbread sort le duo Dreamcoat et Skewer

La rédaction - Le 26 Juillet 2021
Catalinbread sort le duo Dreamcoat et Skewer
Dans les années 70's de nombreux artistes utilisaient le préamp du magnétophone à bandes Aiwa TP-1011 poussé à bloc pour reproduire des saturations presque fuzzy très spécifiques. C'était le cas notamment de Ritchie Blackmore qui avec Deep Purple l'associait à un treble booster de chez Hornby-Skewes. Catalinbread nous invite à retrouver ces sonorités et plus encore avec les 2 pédales Dreamcoat et Skewer aux designs très colorés !

On ne le rappelera jamais suffisement mais ce n'est pas parce que ces 2 pédales Catalinbread Dreamcoat & Skewer ont été conçues en cherchant à émuler les sons de Ritchie Blackmore qu'il faut croire qu'elles se limitent à ce registre uniquement ! L'entrée de l'Aiwa TP-1011 était à la base destinée à recevoir des micros avec un niveau de -60dBu. Les guitares se situant à 20dBu plus haut, elles ont ainsi généré une saturation du signal qu'on parviendra tout de même à dompter sur la Catalinbread Dreamcoat via le contrôle "Blend" qui équilibre le signal d'entrée avec celui coloré par l'effet, ainsi que par le bouton "Mic Vol" qui ajuste le niveau de distorsion du signal. On aurait pu croire que cette fonction était gérée par le potard "Sat" mais ce dernier qui n'existait pas sur l'Aiwa TP-1011 (ou plutôt qui était à un niveau fixe) vient plutôt définir le niveau de feedback dans le premier étage de gain de l'Aiwa, c'est-à-dire l'amplitude de la saturation. Le Master détermine le niveau de sortie et il peut aller très haut d'après la doc technique qui souligne que l'Aiwa TP-1011 devait alimenter des haut-parleurs. Le dernier contrôle, qui en fait est le premier dans la chaîne du son c'est le "Freq". Il s'agit d'un boost qui vient cibler une fréquence spécifique entre 2.4kHz et 5kHz, cette fréquence étant ajustée via un trimpot situé à l'intérieur de la pédale. Le potard vient lui en ajuster l'intensité jusqu'à +10dB. L'idée est ici de reproduire le circuit dont était équipée la guitare de Blackmore.

Grâce à ces réglages cumulés, la Catalinbread Dreamcoat s'exprimera aussi bien sur des sons clairs cristallins, que sur des sons ultra saturés avec toutes les nuances qu'on peut imaginer entre deux. Notamment lorsqu'elle sera associée à d'autres pédales de boost ou de gain. Catalinbread encourage à l'expérimentation notamment avec un léger chorus.

Vient ensuite la Catalinbread Skewer dont le nom provient du treble booster de Hornby-Skewes. Ce dernier ce démarquait du Rangemaster par son transistor au silicium qui apportait plus de mordant au son pour mieux percer dans le mix. Cette Skewer ne manquera pas de rappeler la Catalinbread Naga Viper aux fans de la marque de l'Orégon. Le bouton Skew agit sur les fréquences boostées avec au niveau maximum le boost d'algues de la Hornby Skewes, alors que vers la gauche le spectre s'élargit et le niveau de gain augmente. Le bouton Boost remplit sa fonction explicite alors que Extra augmentera le niveau de gain du transistor. La rumeur raconte que dans les 70's certains modifiaient leur treble booster en y ajoutant un master volume pour adapter le signal à leur ampli. Catalinbread propose donc un trimpot qui par défaut est au niveau maximal.

Ces 2 pédales nous invitent également à retrouver le design coloré et psychédélique des années 1970. Elles sont proposées dans un coffret en édition limitée contre 349€ et sont également proposées respectivement à 219€ pour la Catalinbread Dreamcoat et 195€ pour la Catalinbread Skewer. 

 

ARTICLES SUR LE MEME THEME

DISCUSSIONS SUR LES FORUMS

Lire le message sur le sujet Catalinbread Dreamcoat et Skewes = le son Blackmore !

Laisser un commentaire à propos de cet article :
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :
Créer un compte gratuitement

 

Articles similaires :

Le 23 Octobre 2015