Wampler sort une gamme de pédales plus abordables

La rédaction - Le 09 Décembre 2022
Wampler sort une gamme de pédales plus abordables
Brian Wampler qui n'en est pas à son coup d'essai en matière d'overdrives et de distorsions nous propose dans cette nouvelle Collective Series 2 pédales Triumph et Phenom proposées à un tarif inférieur aux mini-pédales de la marque. Et le plus fort c'est qu'on a du mal à savoir pourquoi elles sont 40% moins chères que les autres pédales Wampler !

Annoncées au tarif psychologique de $99,97 aux USA et 121,46€ très exactement en Europe en vente directe via la boutique Reverb de Wampler Pedals ou 119€ dans les points de vente agréés, voici donc les nouvelles pédales Wampler Triumph Overdrive et Wampler Phenom Distortion toutes 2 tirées de la nouvelle Collective Series. A titre de comparaison les mini-pédales Wampler démarrent à 129€ pour la très simple dB+ Boost, puis 149€ pour la Tumnus ou la Mini Ego Compressor. Les pédales de taille standard tournent (hors promo) autour de 199€. 

Alors forcément on s'imagine une fabrication délocalisée en Asie ou autre, et bien à priori même pas puisque ces Collective Series sont elles aussi fabriquées aux USA comme le reste de la gamme. Dans le même esprit que les JHS 3 Series, l'esthétique est simplifiée et le footswitch habituellement silencieux fait ici entendre son clic. Ceux qui changent régulièrement de son pourront s'en lasser, les autres n'y prêteront sans doute pas plus d'attention que cela.

 

Alors on se dit que peut être on a moins de contrôles ? Et là encore la Triumph et la Phenom nous surprennent car s'il on retrouve les éternels contrôles de Volume et de Gain, chaque pédale reçoit en plus une égalisation à 3 bandes Bass, Mids, Treble ainsi qu'un sélecteur central avec 2 voicings au choix. Et Wampler ne s'arrête pas là puisqu'à l'intérieur de la Triumph un Dip Switch permet de modifier le caractère des 2 voicings. Enfin les 2 pédales ont leurs connectiques situées à la tête de la pédale et on pourra également y brancher au choix une alimentation 9 volts ou 18 volts pour plus de headroom.

La pédale Wampler Triumph Overdrive s'inspire des circuits de la Digitech Bad Monkey et de la Boss SD-1. En mode Smooth, la Triumph apporte une overdrive très progressive, un peu rugueuse avec des médiums mis en avant. Le mode Punch comme on s'en doute est plus ouvert et rentre dedans, avec moins de compression, il offrira une meilleure articulation et sera plus sensible à la dynamique de jeu. On va donc pouvoir utiliser cette pédale aussi bien comme un clean boost qu'un boost plus musclé en association avec un ampli au son clair ou saturé. Une grande polyvalence.

De son côté la Wampler Phenom Distortion commence là où s'arrête la Triumph avec un niveau de gain plus élevé. Son circuit qui utilise des transistors JFET plutôt que des diodes ou un OP-Amp s'inspire de l'ampli 5150. Les JFET vont produire un effet similaire à celui des lampes poussées à bloc. Le mode Classic vient resserrer les graves pour assurer des rythmiques propres et dynamiques. Il pourra bien entendu aussi être très utile pour les solos (soli pour les bilingues! ). Le mode Bright aura un son plus cristallin riche en harmoniques pour accentuer certains passages et faire sortir du mix certains solos.

Comme vous pouvez le constater, sur le papier on a du mal à identifier ce qui permet à Wampler de proposer ces 2 pédales Triumph et Phenom à un tarif si contenu, pour des pédales fabriquées aux USA par une entreprise à l'image Boutique. D'autant qu'elles bénéficient de la même garantie 5 ans... Certains des premiers testeurs semblent particulièrement enthousiastes (vidéo ci-dessous) et Brian Wampler invite tout le monde à lui suggérer d'autres types d'effets à ajouter à cette Collective Series. Alors rendez-vous en points de vente pour tester ça par vous-même pour avoir le coeur net. 

Plus d'infos sur le site de Wampler Pedals

ARTICLES SUR LE MEME THEME

DISCUSSIONS SUR LES FORUMS

Laisser un commentaire à propos de cet article :
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :
Créer un compte gratuitement

 

Articles similaires :

Le 17 Mai 2016