Matthieu Chedid : ses guitares, amplis et effets

La rédaction - Le 14 Octobre 2019
Matthieu Chedid : ses guitares, amplis et effets
Dans ce second volet en compagnie du nouveau Guitar Tech de Matthieu Chedid, nous vous proposons aujourd'hui de voir ensemble un rig rundown des guitares, amplis et effets utilisés par -M- sur cette tournée Lettre Infinie - Le Grand Petit Concert. Ça tombe bien Matthieu y défend seul sur scène non seulement son dernier album mais aussi 20 ans de carrière reprenant les morceaux et les guitares qui ont marquées chaque époque.

On ne va pas se mentir, déjà quand on a la chance d'avoir entre les mains une Fender Stratocaster Série L de 1964, généralement c'est déjà une bonne journée pour le commun des mortels qui aiment les guitares vintage. Mais quand en plus il s'agit de celle d'un des guitaristes français les plus talentueux, en l'occurence Matthieu Chedid, on a forcément les yeux qui brillent un peu plus encore !

Mais soudain, on s'oriente vers un grand double rack dans lequel trône un trio de têtes d'ampli Kemper Profiler qui nous ramène immédiatement en 2019 ! Après John Mayer qu'on a vu jouer sur un Akai MPC ou sur un Axe-FX ou Mark Knopfler qui utilise également des Kemper sur sa dernière tournée, faut-il croire que la modélisation et le numérique l'ont emporté sur nos bons vieux amplis analogiques ? Nous avons posé la question à Christophe Ramin, le nouveau Guitar Tech de Matthieu Chedid (et d'Indochine également) sur cette tournée 2019. On en a profité pour voir avec lui le rig complet et les guitares utilisées par Matthieu. Et si ça n'est pas déjà fait, je vous invite à consulter le premier volet de cette interview dans laquelle on vous dévoile l'envers du décor des grands concerts, le parcours et le rôle du Guitar Tech.

Christophe Ramin : Matthieu est passé au Kemper quand il est passé aux ear-monitors (de la marque française Earsonics, NDLR). Pour moi le Kemper c'est une super machine. Je pense que ça marche très bien sur les gros crunchs et les grosses distos indus à la Nine Inch Nails à la Manson où là ça tranche bien. En revanche je suis moins convaincu sur la dynamique des sons clairs. Pour Matthieu c'est son ampli Marshall JMP Super Lead des années 70 modifié par VHM qui est modélisé. On a un Kemper de chaque côté qui ensemble donnent une belle image stéréo renforcée par la pédale TC Electronic Mimiq. Au milieu on diffuse la véritable tête Marshall, qui est en fait cachée derrière la scène car le volume est très fort et trop directionnel. Elle apporte beaucoup d'air et de grain au mix. 

Cette tournée marque les 20 ans de carrière de Matthieu et pour l'occasion il joue sur toutes les guitares qui ont marqué l'histoire de M.

En effet on a la Takamine à damier bleu du Baptême, on a sa fameuse Strat 64, la Tanagra de Mister Mystère, on a la Billie Rose acoustique de Qui de nous deux, la Gibson SG '61 recouverte d'un tissu Gold, et la Strat dorée du dernier album Lettre Infinie. Toutes les guitares électriques et acoustiques passent par une DI puis jusqu'à 7 ou 8 sources par guitare selon les réglages de chaque morceau.

(Note : Matthieu Chedid joue sur des cordes D'Addario NYXL 10-52 et sur des Martin Authentic Acoustic SP MA175 en 11/52 pour les acoustiques en accordage standard. Il utilise des médiators Dunlop Tortex 88mm personnalisés). 

Tu peux nous en dire plus sur cette Strat dorée. Qui l'a fabriquée ?

C'est Sylvain Coppin qui était le Guitar Tech et backliner de Matthieu pendant les 5-6 dernières années et qui a fait un travail génial. Il a repris les cotes de la Strat 64 de Matthieu et il a fabriqué 2 guitares qu'il a ensuite intégralement recouvertes de feuilles d'or puis vernies. Elles sont merveilleuses à jouer. Il y en a une avec un boost intégré, et sur l'autre on a installé une caméra sur la tête pour faire des gros plans sur le jeu de Matthieu et le suivre lorsqu'il se promène dans la salle au milieu du public.

Comme il ne pouvait pas assurer toutes les dates de la tournée car il travaille depuis longtemps aussi avec Jean-Louis Aubert auprès de qui il s'était déjà engagé, je l'ai remplacé. Mais Sylvain a eu rôle très important sur la préparation de cette tournée : il a non seulement fabriqué ces 2 guitares mais aussi préparé tout le système de switch d'effets et de guitares avec des racks 14 loops complètement transparents qu'il a conçus avec Antoine Desmet de DESS Electronics. On a fait une vraie passation pendant 3 semaines ensemble. Et après on a fait les dernières mises au point avec Matthieu. J'ai ramené quelques nouvelles pédales et on a actualisé certains sons par rapport au dernier album tous les 3.

Justement comment ça se passe : Matthieu vous dit "je veux faire ça, débrouillez-vous pour que ça fonctionne" ou alors il a les mains dans le cambouis avec vous ?

C'est un peu des deux, parce qu'il est très sollicité et qu'il nous fait confiance. Mais c'est un très gros travailleur, très pointilleux avec une oreille exceptionnelle, c'est assez bluffant. Dès qu'on modifie un réglage, il vient demander ce qu'on a bougé, pourquoi on l'a fait, etc. Et donc il a très grosse part dans ce travail de préparation et bien entendu dans le résultat final.

Vous faites également des plateaux télé ou des radios. Est-ce que vous emmenez le même rig guitare que pour un zénith ?

On a fait un concert sur RTL où on a même ramené les automates. Là on a tout pris. Sinon ça arrive qu'on prenne deux Fender Twins et le pedalboard, à l'ancienne. (Note : Christophe nous a indiqué depuis que pour le kit de promo comprend désormais 2 têtes Marshall Origin de 20 watts avec un baffle Marshall 4x12")

Tu m'as montré en effet vous avez des "spares" comme on dit.

Oui, on a 3ème ampli Kemper si jamais l'un des 2 autres venait à lâcher, toutes les pédales en double, un mini-pedalboard de secours au cas où on aurait un problème avec le rack, les racks MIDI en double, les émetteurs HF et certaines guitares en double comme par exemple une Takamine plus récente avec un damier blanc et doré pour ménager l'ancienne à damier blanc et bleu qui elle aussi à 20 ans de carrière !

Je vois ces 2 grands racks. Tu peux nous expliquer la chaîne du signal stp ?

On a un émetteur sans fil Sennheiser Serie 6000 sur chaque guitare qui arrive ensuite dans un récepteur spécifique. Sur chaque guitare électrique on passe par une tranche Midas XL42, les acoustiques vont directement en DI. Tout ça part ensuite dans le rack DESS TW-S Rackmount-Pro de 14 loops transparentes et ça permet avec les télécommandes de sélectionner les guitares. J'ai un rappel de télécommande sur le plateau quand je lui apporte une nouvelle guitare sur scène.

On passe ensuite dans un second rack DESS identique qui est relié aux différentes combinaisons de pédales d'effet. La première loop est un Tuner (accordeur) et un Mute tout simplement. La 2ème c'est un Octaver Boss OC-3 qui, avec son mode polyphonique et en peaufinant les réglages, nous permet sur certains morceaux d'avoir l'Octaver uniquement sur la première corde et de jouer de la guitare et de la basse en même temps. La 3ème, c'est ce qu'on appelle une Loop d'Insert avec un Bundle de chez Radial on a un aller/retour qui va jusqu'aux pieds de Matthieu qui sert uniquement pour une wahwah sur laquelle je peux faire un On/Off.

Après on a une Digitech FreqOut, car comme on est au Kemper et en ear-monitors, il n'y a pas d'ampli sur scène pour faire de larsen. Donc je peux lui lancer directement ici avec la FreqOut. Ensuite on a la Maxon Phase Tone qui est mon Phaser préféré avec la chaleur et le grain d'une MXR mais sans la saleté dans le crunch. C'est très propre. On passe au chorus vintage de la Jam Pedals WaterFall, puis un vibrato Boss Waza Craft VB-2w, une auto-wah Maxon, une Vemuram Jan Ray qui est une de nos récentes découvertes matos avec Sylvain. C'est comme une Klon très chaude et sans doute la meilleure overdrive que j'ai jamais jouée. On a 2 boost Fulltone 2B avec deux niveaux différents.

Ensuite on a la disto de Matthieu, la Proco Rat. On en a 2 également avec 2 réglages différents selon les morceaux. On a une ISP Decimator spécialement dédiée aux 2 Rat et une autre Decimator pour le reste de la chaîne. Un autre truc que j'ai ramené c'est la Plasma de chez Gamechanger une disto un peu comme une Fuzz Factory qui passe bien dans le mix. On l'utilise sur le solo de l'Alchimiste et sur Psyko Bug.

Vous n'utilisez pas de presets alors ?

On a des marquages (voire même 2 ou 3) des réglages selon les morceaux pour que je les change. Sur le rack DESS j'ai une quinzaine de banques soit organisés par morceau ou par types de morceaux, en fonction de s'il utilise le looper ou pas… Et dans chaque banque je peux avoir jusqu'à 5 presets différents. J'en utilise jusqu'à 3 mais souvent je pars d'un son et j'active les effets par la télécommande haute. Les presets c'est si j'ai 4 effets à balancer en même temps et que j'ai peu de temps pour accorder une guitare par exemple.

 

Et sinon on a aussi une DigiTech Whammy que j'actionne moi-même et une wahwah pour les petites parties d'improvisation lorsqu'il se déplace notamment. J'ajoute aussi le delay Strymon TimeLine et je gère le tap tempo. Pour la partie looper, Matthieu a plein de petits switches sur scène qui passent par un rack MIDI Brain de chez DESS avant d'être envoyés sur la partie Ableton Live gérée par Brad et François.

Avec tout ce qu'il y a à faire, est-ce que tu arrives quand même à profiter du concert ?

Un petit peu quand même. Déjà parce que j'aime beaucoup ce qu'il fait. Dans mon ear-monitor j'ai le même mix que lui pour écouter ce qu'il est en train de faire et réagir s'il y a le moindre problème. Faut réussir à se concentrer sur plusieurs tâches en même temps. 

Tu m'expliquais que vous utilisez également les in-ears pour communiquer, c'est bien ça ?

J'ai un micro "Talk Back" avec 2 pédales : une pour parler entre techniciens et l'autre pour parler à Matthieu et à la technique en même temps, ce qui est extrêmement rare car il est concentré dans son show et il ne faut pas le perturber inutilement. C'est arrivé que le jack se débranche lorsqu'il est dans le public. Là, je le préviens et je traverse la foule pour lui apporter une solution.

Encore merci Christophe pour toutes tes explications et pour le temps que tu nous as accordé. Merci à toute l'équpe pour l'accueil qui nous a été réservé, pour nous avoir ouvert les portes des coulisses afin de découvrir l'envers du décor d'un tel show. Et merci à Matthieu qu'on a seulement pu croiser vu le rythme effreiné de sa journée et qu'on espère avoir prochainement en interview pour parler guitare.

Retrouvez toutes les dates de la tournée sur le site officiel Labo-M

Le lien vers l'interview de Christophe Ramin sur son parcours de Guitar Tech de Matthieu Chedid

 

DISCUSSIONS SUR LES FORUMS

Lire les 2 messages sur le sujet Rig Rundown Matthieu Chedid guitares amplis effets

Laisser un commentaire à propos de cet article :
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :
Créer un compte gratuitement

 

Articles similaires :