Forum Fender

Nouvelles essences et entretien de la touche suite au CITES

Aller à la page: 4
Auteur Message
LT_be-guitar
Special Ultra utilisateur


Inscrit le: 29 Jul 17
Localisation: France

Répétition du dernier message de la page précédente :
Après toutes ces lectures, je crois bien que ma "guitare-martyre" (c'est peut-être celle que j'affectionne le +, une style Strat' de chez Behri, tant elle aura subi sans broncher un peu tous les outrages !) va faire les frais de plusieurs techniques et produits dans les mois qui viendront

Après-tout, les 22 cases permettent de nombreux essais gradués
Haut
Alerter un moderateur
rapideyemove
Vintage Top utilisateur


Inscrit le: 23 Feb 14
Localisation: Nel mezzo del cammin di nostra vita

LT_be-guitar a écrit :
rapideyemove a écrit :
L’ovangkol (...).

Si en revanche il chauffe dans la noirceur (...), pas de problème.


/


C’est d’la mauvaise joke québécoise... et ça offre une jolie périphrase précieuse et pas trop ridicule pour qualifier l’assez large éventail de nuances de l’ovangkol.

Dans l’espoir que ce que je te confiais sur ce guibourtia servira, de près de loin, ton entendement .

_________________
«Wir leben unter finsteren Himmeln, und –es gibt wenig Menschen. Darum gibt es wohl auch so wenig Gedichte. Die Hoffnungen, die ich noch habe, sind nicht groß. Ich versuche, mir das mir Verbliebene zu erhalten. »
Paul Celan, 18 mai 1960, Lettre à Hans Bender.
Haut
Alerter un moderateur
LT_be-guitar
Special Ultra utilisateur


Inscrit le: 29 Jul 17
Localisation: France

Oui, et comme tout le reste de tes précieuses réponses argumentées chevauchant mes propres recherches antérieures, l'ami !

Criss de tabernac !
Haut
Alerter un moderateur
rapideyemove
Vintage Top utilisateur


Inscrit le: 23 Feb 14
Localisation: Nel mezzo del cammin di nostra vita

European_Female a écrit :
Le bore oil semble surtout reccomandé pour le bois des instruments à vents, pour la touche de guitare pourquoi pas (...)

Pour les instruments à vent, enfin les bois, oui, je le signalais un peu plus haut ou dans une page précédente, puisque ce sont souffleurs d’orchestre qui m’en ont parlé et me l’ont conseillée.
Quant à la cohérence de cet usage pour les guitares, plus de vingt années (26 pour être précis) d’utilisation parcimonieuse (une à deux fois par an, au printemps et à l’amorce de l’hiver) m’ont depuis longtemps rassuré et convaincu.


European_Female a écrit :
(...) ici une page interessante pour les anglophones :
https://beafifer.com/boredoctor.htm

Merci pour le tuyau détaillé .

_________________
«Wir leben unter finsteren Himmeln, und –es gibt wenig Menschen. Darum gibt es wohl auch so wenig Gedichte. Die Hoffnungen, die ich noch habe, sind nicht groß. Ich versuche, mir das mir Verbliebene zu erhalten. »
Paul Celan, 18 mai 1960, Lettre à Hans Bender.
Haut
Alerter un moderateur
rapideyemove
Vintage Top utilisateur


Inscrit le: 23 Feb 14
Localisation: Nel mezzo del cammin di nostra vita

LT_be-guitar a écrit :
Après toutes ces lectures, je crois bien que ma "guitare-martyre" (c'est peut-être celle que j'affectionne le +, une style Strat' de chez Behri, tant elle aura subi sans broncher un peu tous les outrages !) va faire les frais de plusieurs techniques et produits dans les mois qui viendront

Après-tout, les 22 cases permettent de nombreux essais gradués


Tiens pour te donner l’idée de l’action d’une huile sur une touche relativement claire, voici ce que la Bore Oil Yam a produit sur la touche de mon Hagström Viking de 1966 (une originale suédoise) après je l’eus acquise du côté de Prospect Park auprès d’un collectionneur ou d’un gas addict de vintage mavericks qui était l’avant-dernier d’une longue (?) lignée de guitaristes qui devaient tout ignorer de l’entretien des touches ; celle de ma Viking avait terriblement pâli et séché après environ cinquante ans de négligences au point de faire presque oublier qu’elle était en palissandre de Rio (dalbergia nigra).

Sur le cliché pris au cours du traitement, tu n’auras aucune peine à découvrir où se situaient l’avant et l’après :


_________________
«Wir leben unter finsteren Himmeln, und –es gibt wenig Menschen. Darum gibt es wohl auch so wenig Gedichte. Die Hoffnungen, die ich noch habe, sind nicht groß. Ich versuche, mir das mir Verbliebene zu erhalten. »
Paul Celan, 18 mai 1960, Lettre à Hans Bender.
Haut
Alerter un moderateur
Mikka Grytviken
Vintage Méga utilisateur


Inscrit le: 21 Jan 06
Localisation: Syncope et Contretemps

Jolie !



Ah ce bon vieux coton tige ... quand on pense qu'il a été inventé à l'origine pour se décrotter le nez ...
Haut
Alerter un moderateur
rapideyemove
Vintage Top utilisateur


Inscrit le: 23 Feb 14
Localisation: Nel mezzo del cammin di nostra vita

Mikka Grytviken a écrit :
Jolie !



Ah ce bon vieux coton tige ... quand on pense qu'il a été inventé à l'origine pour se décrotter le nez ...


On s’touche la touche avec c’qu’on peut .

Et t’as vu la pile de Télérama et de Téléramoche ? Abonné outre-Atlantique, du côté de Brooklyn, fallait quand même une certaine grandeur d’âme, ou un certain suivisme .

Tiens une autre au coton qui touche à la tige... enfin finie...



Dad, where R U ?

_________________
«Wir leben unter finsteren Himmeln, und –es gibt wenig Menschen. Darum gibt es wohl auch so wenig Gedichte. Die Hoffnungen, die ich noch habe, sind nicht groß. Ich versuche, mir das mir Verbliebene zu erhalten. »
Paul Celan, 18 mai 1960, Lettre à Hans Bender.
Haut
Alerter un moderateur
Mikka Grytviken
Vintage Méga utilisateur


Inscrit le: 21 Jan 06
Localisation: Syncope et Contretemps



T'as vu où ça nous conduit ...
Haut
Alerter un moderateur
rapideyemove
Vintage Top utilisateur


Inscrit le: 23 Feb 14
Localisation: Nel mezzo del cammin di nostra vita

Tu veux dire "empapaoutés", comme dans la chanson ?

_________________
«Wir leben unter finsteren Himmeln, und –es gibt wenig Menschen. Darum gibt es wohl auch so wenig Gedichte. Die Hoffnungen, die ich noch habe, sind nicht groß. Ich versuche, mir das mir Verbliebene zu erhalten. »
Paul Celan, 18 mai 1960, Lettre à Hans Bender.
Haut
Alerter un moderateur
LT_be-guitar
Special Ultra utilisateur


Inscrit le: 29 Jul 17
Localisation: France

Sublime, Rapid' !

Merci bien ! -comme on le dit encore dans ma Belgique natale.


- Et toujours le même plaisir de lire tes posts.

(+ Ah que là : "where R U" => "tétéoupaouté !"; wouaf).

- - - -
Edition : Oop's : croisement de posts.
Haut
Alerter un moderateur
Mikka Grytviken
Vintage Méga utilisateur


Inscrit le: 21 Jan 06
Localisation: Syncope et Contretemps

rapideyemove a écrit :
Tu veux dire "empapaoutés", comme dans la chanson ?


Je pensais plutôt au conduit auditif mains bon !

Haut
Alerter un moderateur
Fender

Recherche achat Fender :

Recherche Fender sur Thomann Recherche Fender sur Euroguitar Recherche Fender sur Music Store Recherche Fender sur Star's Music Recherche Fender sur Pourlesmusiciens
Page 4 sur 5 Nouvelles essences et entretien de la touche suite au CITES › début du sujet
Aller à la page: 4