Forum Fender

Nouvelles essences et entretien de la touche suite au CITES

Aller à la page: 1
Auteur Message
Poliak
Special Cool utilisateur


Inscrit le: 14 Jan 19
Localisation: Nice (06, France)

Depuis les récentes réformes sur l'exportation/importation des bois exotiques induites par le CITES de 2017, les constructeurs ont changé leurs productions (bien souvent pour les filiales et instruments d'entrée de gammes), et réduisent donc progressivement l'utilisation des essences palissandres pour d'autres moins répandues.

On voit donc fleurir depuis lors, de nouvelles essences (je laisse des liens en fin de post), mais quid de l'entretien de ces dernières ?

Là où celui des touches classiques érable/palissandre/ébène est bien connu, peut-on appliquer ces directives aux nouvelles essences ?



Constat évident chez Cort : on a 6 nouvelles essences différentes, plus ou moins proches du palissandre.
2ème exemple : Je possède depuis peu une Squier J. Mascis, la touche est en laurier indien, mais en farfouillant à droite et à gauche, peu de résultats sur cette question.

Donc à votre avis, on fait comme d'hab' sur le palissandre ou c'est l'alerte générale ?

PS : Pas trouvé de threads sur le sujet après recherches, si c'est le cas mea culpa, mais ça a pas l'air.

Liens :

Cort : https://www.guitariste.com/articles/cites-cort-alternatives-palissandr[...]html
Fender : https://www.guitariste.com/articles/fender-alternatives-palissandre-ci[...]html
ESP : https://www.guitariste.com/articles/cites-alternatives-palissandre-esp[...]html

_________________
"If it doesn't bring you income, inspiration or orgasm, it doesn't belong in your life"
Haut
Alerter un moderateur
abelus
Custom Ultra utilisateur


Inscrit le: 20 Mar 13
Localisation: France

C'est du bois, les fabriquants recherchent des propriétés mécaniques proches. A priori aucun changement dans nos habitudes …
Haut
Alerter un moderateur
benbenbenbenben
Custom Cool utilisateur

Cet utilisateur est un luthier

Inscrit le: 15 Feb 12
Localisation: Quebec City

Ça ne change absolument rien. Naphta pour virer la crasse si besoin il y a, huile de citron pour nourrir la touche

_________________
"Esthétique, Sonorité, Ergonomie."
Haut
Alerter un moderateur
Mikka Grytviken
Vintage Méga utilisateur


Inscrit le: 21 Jan 06
Localisation: Syncope et Contretemps

Depuis trente ans j'entretiens les touches de mes guitares avec de l'huile d'olive après un nettoyage à la brosse à dent et je n'ai jamais eu le moindre problème.

Conseillé à l'origine par un vieux luthier à la retraite maintenant probablement passé sur l'autre rive.

L'huile d'olive a un double avantage, elle ne cautérise pas et ne rancie pas.
On peut même ajouter qu'elle ne coûte pas chère.

Je l'utilise aussi pour entretenir mes flûtes en bois, lesquelles je trempent démontées directement dans un baque d'huile.

Haut
Alerter un moderateur
slowhand73
Vintage Total utilisateur


Inscrit le: 24 Feb 04
Localisation: Ile-de-France

Mikka Grytviken a écrit :
L'huile d'olive a un double avantage, elle ne cautérise pas et ne rancie pas.
On peut même ajouter qu'elle ne coûte pas chère.

What ? Bah, si, ça rancie l'huile d'olive !
Pas cher, c'est relatif. C'est la l'huile alimentaire bon marché quand même. De toute façon, vu les quantités consommées par une touche de guitare, c'est insignifiant. C'est clair que comparé à un produit spécialité Dunlop ou autre, évidemment, c'est rentable.

Perso, j'ai testé l'huile alimentaire, mais ça ne m'a pas convaincu : trop gras, l'odeur. Mais c'était de l'huile de lin, pas d'olive.
Haut
Alerter un moderateur
Poliak
Special Cool utilisateur


Inscrit le: 14 Jan 19
Localisation: Nice (06, France)

slowhand73 a écrit :
Mikka Grytviken a écrit :
L'huile d'olive a un double avantage, elle ne cautérise pas et ne rancie pas.
On peut même ajouter qu'elle ne coûte pas chère.

What ? Bah, si, ça rancie l'huile d'olive !
Pas cher, c'est relatif. C'est la l'huile alimentaire bon marché quand même. De toute façon, vu les quantités consommées par une touche de guitare, c'est insignifiant. C'est clair que comparé à un produit spécialité Dunlop ou autre, évidemment, c'est rentable.

Perso, j'ai testé l'huile alimentaire, mais ça ne m'a pas convaincu : trop gras, l'odeur. Mais c'était de l'huile de lin, pas d'olive.


A oui, clairement l'huile d'olive ça rancie !
Merci beaucoup pour vos retours en tout cas ! Me voilà rassuré !

_________________
"If it doesn't bring you income, inspiration or orgasm, it doesn't belong in your life"
Haut
Alerter un moderateur
Larry Carton
Custom Ultra utilisateur


Inscrit le: 18 Mar 13
Localisation: Paris

Alcool ménager et estalin.
Il faut juste faire gaffe de ne pas les mettre en contact avec un vernis nitro.
Mais sur des Corts le nitro est peu courant.

_________________
Une bonne paire de PAF pour ta gratte et une bonne paire de baffles pour ta tête...

The baltringue connection
Haut
Alerter un moderateur
Mikka Grytviken
Vintage Méga utilisateur


Inscrit le: 21 Jan 06
Localisation: Syncope et Contretemps

Ok, l'huile d'olive rancit, j'ai un peu forcé le trait c'est vrai.



Cependant : "l'huile d'olive rancit moins vite grâce à son indice d'iode peu élevé : 78/88 contre 83/98 pour l'huile d'arachide et 120/132 pour l'huile de tournesol. Elle se conserve mieux si elle est stockée au frais et protégée de la lumière. Il est préférable de la consommer dans les deux années suivant sa fabrication."

Source -> https://fr.wikipedia.org/wiki/Huile_d%27olive

Ceci dit, pour le prix, même si une huile d'olive de qualité coûte évidemment plus cher qu'une banale huile de tournesol, d'arachide ou de colza, sont prix est très nettement en-dessous de celui de l'huile de citron qu'on nous vend à prix d'or comme l'huile ultime et obligatoire pour certaines touches en palissandre et consort ...

Haut
Alerter un moderateur
LT_be-guitar
Special Ultra utilisateur


Inscrit le: 29 Jul 17
Localisation: France

Euh...

Par méconnaissance (et par trouille), jamais je n'ai mis la moindre goutte de quoi que ce soit sur la touche (ébène, palissandre, maple, et nouvelles normes dont les noms m'échappent) de ma dizaine de guitares.

Aussi, lorsque je lis "huile d'olive" j'ai malgré moi un mouvement de recul. A la pizzeria, rien qu'une goute entre les doigts et on a un mal de chien à s'en débarrasser de tout le repas !

J'aimerais bien tester sur une guitare "martyr" (je lui ai presque tout fait, à celle-ci !) mais comment procéder ?

- Genre : un tampon d'ouate et UNE goutte pour tout le manche ?
- Surtout éviter les frettes ?
- etc. ?
Haut
Alerter un moderateur
rapideyemove
Vintage Top utilisateur


Inscrit le: 23 Feb 14
Localisation: Nel mezzo del cammin di nostra vita

Je n’utilise que cela sur mes touches (ébène et palissandre) depuis plus de vingt ans.
Elles ne s’en plaignent pas...




Tuyau fourni et confirmé par des instrumentistes, bois d’orchestre (clarinette, hautbois, basson...)

_________________
«Wir leben unter finsteren Himmeln, und –es gibt wenig Menschen. Darum gibt es wohl auch so wenig Gedichte. Die Hoffnungen, die ich noch habe, sind nicht groß. Ich versuche, mir das mir Verbliebene zu erhalten. »
Paul Celan, 18 mai 1960, Lettre à Hans Bender.
Haut
Alerter un moderateur
Fender

Recherche achat Fender :

Recherche Fender sur Thomann Recherche Fender sur Euroguitar Recherche Fender sur Music Store Recherche Fender sur Star's Music Recherche Fender sur Pourlesmusiciens
Page 1 sur 5 Nouvelles essences et entretien de la touche suite au CITES
Aller à la page: 1