JHS 3 Series : la simplicité made in USA

La rédaction - Le 06 Octobre 2020
JHS 3 Series : la simplicité made in USA
Josh Scott est sans doute l'un des geeks absolus en matières de pédales d'effets. Non content d'en fabriquer d'excellentes sous sa marque JHS, il partage sa passion pour les autres modèles et fabricants sur sa chaîne YouTube. Il s'est lancé le défi de sortir une gamme de pédales qui soient à la fois simples, accessibles financièrement, fiables et originales. Rien que ça ! Découvrez donc cette nouvelle JHS 3 Series avec 7 pédales qui partagent la même interface à 3 boutons pour 119€ l'unité.

Récemment on a vu quelques pédales qui ont tellement de boutons sur la tête qu'on n'ose à peine les toucher de peur qu'elles soient contagieuses ! Avec 3 petits boutons, 1 switch et 1 sélecteur, JHS Pedals prône ici un retour à la simplicité avec cette 3 Series mais sans sacrifier pour autant la qualité qu'on attend d'une pédale JHS fabriquée aux Etats-Unis à Kansas City dans le Missouri. La plupart des pédales du catalogue JHS sont au-dessus des 200€ à l'exception de la Mini Series et les pédales utilitaires et autres buffers. Donc réussir à proposer des pédales de Chorus, Compressor, Delay, Distortion, Fuzz, Overdrive et Reverb (noms tout en sobriété et évocateurs choisis pour ces 7 pédales) pour seulement 119€ en utilisant les mêmes composants que les modèles "boutique"  assemblés dans la même usine aux Etats-Unis, c'est déjà un exploit !

Le premier réflexe pour des fabricants est bien souvent de délocaliser la production ou de réduire les coûts en remplaçant le châssis en métal par du plastic bon marché. Là, aucun compromis n'est accepté par Josh Scott qui exige une fiabilité irréprochable. Les pédales sont toutes abritées dans le même châssis métallique blanc très sobre permettant, on le devine, une économie d'échelle. Mais comme il l'explique dans la vidéo de présentation, Josh Scott ne voulait pas non plus se contenter de copier des circuits existants, donc avec son équipe ils ont crée ces 7 nouvelles pédales et plusieurs salariés de JHS sont même passés devant la caméra pour donner leur avis.

Commençons par la JHS 3 Series Overdrive avec les habituels contrôles de Volume et de Drive avec au milieu un bouton Body qui fait à la fois office de tonalité, d'égalisation et qui influence la structure de gain également. Le sélecteur Gain offre d'un côté des saturations compressées et de l'autre plus ouvertes et crunchy.

 

Forcément la JHS 3 Series Distortion commence là où s'arrête l'Overdrive avec au menu des crunchs et de grosses distorsions allant jusqu'aux prémices de la fuzz. Toujours 3 boutons de Volume, Distort et Filter pour la tonalité alors que le sélecteur rempli la même fonction offrant 2 réglages plus ou moins compressés.

 

On continue vers la JHS 3 Series Fuzz conçue dans la lignée des pédales de fuzz des années 60 avec 2 transistors mais réussi également à fournir des sons plus modernes. Le contrôle de Bias agit sur la tension du transistor pour apporter un effet de gate alors que le bouton Fuzz vient doser l'écrêtage du signal. Le sélecteur Fat agit sur l'amplification des graves pour apporter un son de fuzz bien épais.

 

La modulation est représentée par la JHS 3 Series Chorus disposant d'un contrôle de volume, Rate pour la vitesse d'oscillation indiquée également par le clignotement de la LED d'activation et enfin Depth pour doser le Mix de signal traité ou pas par l'effet. Le sélecteur Vibe en position relevée apporte un effet vibrato pur dépourvu du signal Dry. 

 

La gamme ne serait pas complète sans la JHS 3 Series Compressor avec là encore les incontournables contrôles de Volume qui pour rappel fait aussi office de boost lorsqu'on dépasse le gain unitaire, Attack qui ajuste l'intensité de la compression et Sustain pour la durée de note. Le sélecteur Bright viendra éclairer vos riffs pour les aider à percer dans un mix.

Il nous reste encore à découvrir la JHS 3 Series Reverb qui d'après Josh Scott reproduit la résonance de votre salle de bain quand vous chantez honteusement sous la douche jusqu'à créer des sonorités ambiantes et planantes comme si vous étiez dans l'espace ! Et tout ça, cette réverbe numérique le réalise comme d'habitude avec 3 boutons Verb (l'amplitude de la réverbération), EQ (la tonalité claire ou sombre) et Decay (la traine ou la durée de l'effet). Le sélecteur pre-delay ajoute un délai très court avant la réverbération.

Et justement pour terminer voici donc la JHS 3 Series Delay avec les grands classiques du genre : Mix, Time (retard de 80ms à 800ms) et Repeats alors que le sélecteur type en bas apporte des sonorités analogiques plus sombres de type Tape Echo, et vers le haut un delay numérique clair et précis. 

 

Bref félicitations si vous avez tout lu jusqu'ici, car il faut bien l'avouer si la news d'avoir 7 nouvelles pédales made in USA par JHS qui soient abordables donne bien envie de se faire plaisir et de G.A.S.er , l'énumération répétitive des spécifications et du format identique est un poil rébarbative pour être honnête. D'ailleurs si vous en avez plusieurs sur votre futur board, bon courage pour les reconnaitre en plein morceau ! Cette JHS 3 Series n'en est pas moins très alléchante pour ceux qui (comme moi!) ne veulent pas perdre leur temps à lire les mode d'emploi et passer plus de temps à jouer qu'à bidouiller le tout pour un rapport qualité-prix redoutable à 119€ la pédale. À tester donc ;-) 

ARTICLES SUR LE MEME THEME

DISCUSSIONS SUR LES FORUMS

Lire les 6 messages sur le sujet JHS 3 Series : pédales simples et abordables made in USA

Laisser un commentaire à propos de cet article :
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :
Créer un compte gratuitement

 

Articles similaires :

Le 16 Décembre 2015