Forum Fender

Micros, que choisir ? : Fender 57/62, fat 50, 54 ou 69 ?

Aller à la page: 4
Auteur Message
copernic304
Custom Total utilisateur


Inscrit le: 08 Oct 03
Localisation: -

Répétition du dernier message de la page précédente :
Un petit up : toujours pas d'utilisateurs de fat 50s, que l'on trouve notamment sur les strats thin skin 61 ?

_________________
A vendre, Gibson LP R8 de 2017 : http://www.zikinf.com/annonces/annonce-1720663
Haut
Alerter un moderateur
phipessac
Custom Cool utilisateur


Inscrit le: 28 Apr 10
Localisation: Pessac (33, France)

Après pas mal d'essais, j'en suis arrivé à la configuration suivante :
CS 54 en neck et fat 50 en middle et bridge. Cela me donne un son
chaud typé blues, bien défini et bien équilibré. Les 57/62 sont certainement
un très bon rapport qualité-prix, mais un peu trop d'aigus à mon oreille.

_________________
Philippe
(Keith: "I think the stroke of genius, really, was not his inventing the electric guitar, but inventing the amplifier to go with it.")
Haut
Alerter un moderateur
Slider
Vintage Top utilisateur


Inscrit le: 25 Feb 04
Localisation: Montpellier

tiens, ce topic est remonté!

Pour ma part j'ai profité d'une opportunité pour poser un kit de CS 54, sans trop avoir testé d'autres configurations avant excepté des 69 qui restent pour moi une référence.

les 54 imposent de monter un peu plus le son de l'ampli parce que le niveau de sortie est très faible, en revanche l'équilibre des micros est excellent : ça sonne vraiment brut, et ça devient carrément jouissif en montant le gain. Sinon en clean, ça manque un peu de claquant mais les sonorités restent très équilibrées et dans le plus pur esprit strat "à l'ancienne".

par contre micros simples + faible niveau de sortie, ça ramasse tous les parasites du monde, c'est un peu chiant.

_________________
J'aime me contredire... Mais en fait, non.
Haut
Alerter un moderateur
yonder
Custom Top utilisateur


Inscrit le: 16 Dec 04
Localisation: France

phipessac a écrit :
Les 57/62 sont certainement
un très bon rapport qualité-prix, mais un peu trop d'aigus à mon oreille.


Ouaip, je suis bien d'accord Peut-être que sur une lutherie de meilleur qualité ils donnent tout leur potentiel, mais sur une mex c'est juste. Ils restent toutefois bien meilleurs que les originaux
Haut
Alerter un moderateur
charlotounga
Custom Ultra utilisateur


Inscrit le: 22 Jan 10
Localisation: Compiègne (60, France)

sinon j'ai sur ma strat custom shop 62 en manche : 69, en middle 69 RW, et en treble: fat 50 !! le fat 50 est génial dans cette position! et se marie bien avec les 69

Sinon chaque set chez fender beneficie d'un micro plus interessant que les autres...
La config idéale selon certains:
manche: 57/62 ou 54
middle: 69
Treble: fat 50... à essayer!
Par contre je sais pas comment on fait pour n'acheter qu'un micro de chaque sorte au détail...
Haut
Alerter un moderateur
Spartan334
Special Ultra utilisateur


Inscrit le: 30 Jan 12
Localisation: Alsace

Je déterre, mais j'ai une question, j'aimerai monter des 69 sur mon American Standard, mais j'aimerai avoir plus de précisions, j'ai lu en début de topic que je pourrait avoir un son hendrixien, est-ce que c'est vrai ?

_________________
The Dude's Gear : matos' et russes blancs
https://www.youtube.com/channel/UCaCCdu0OZGX9KA7ML--WJlg
Haut
Alerter un moderateur
rhum66
Custom Total utilisateur


Inscrit le: 11 Nov 07
Localisation: Puerto Escondido

Salut!

ci-joint, mes humbles notes sur les micros strats, prises au fil des années et fondées sur des essais réels perso.

bonne lecture :

Note personnelle de synthèse Micros FENDER strat & autres constructeurs :Novembre 2011

- Set 57/62 : "L' Archétype du grain Fender"

• Référence : équipe les AM vintage 57 et 62
• Caractére : l' archétype du grain Fender, doux et cristallin, gras et épais coté manche, probablement les plus musicaux ( rappellent Clapton péride slow end/backless/just one night ). Excellent pour le blues. Très transparents sur touche maple avec un caractère hendrixien évident (Little wing), plus bluesy sur rosewood.
• Son : Basses très présentent, rondes et peu agressives / médiums en retrait / aigus cristallins et doux / aucune agressivité.
• Point fort : Son des micros seuls excellents et complémentaires; le son "canard" en chevalet, le son plein et claquant en manche, mileu excellent. / Micros spécialisés en crunch légers. Le faible niveau de sortie permet de travailler à fond l' expression de jeu attaque main-droite en attaquant dur les cordes sans effet de pains et autres apparaissant sur les set plus puissants..
• Point faible : position hors phase manquant de punch et peu brillantes. ( le déséquilibre de niveau de sortie des cinq positions peut apparaitre comme un défaut.)./ n' encaisse pas bien les gros overdrive.
• Note sur dix : 9/10 / Musicalité exceptionnelle.
• Specs: DC résistance : 5.6 K , inductance : 3.0 Henries - (aimants : ALNICO 5 / plots chamfreinés-étagés)

- Set 69 (Grey bobbin) : "La transparence incisive"

• Référence : Equipe certains CS / strat 69.
• Caractére : Plus incisifs que les 57/62, néanmoins trés clairs, encaissent parfaitement les overdrives costauds avec beaucoup d' harmoniques.( meilleur rendu sur touche maple). Les positions hors phases rappellent immédiatement les son clairs du " sweet home alabama".
• Son : Basses serrées, plutôt basse médiums que basses, médiums en retraits, aigus cristallins pouvant être agressifs selon réglage ampli/effet.
• Point fort : Transparence générale, positions hors phase de toute beauté, impression d'un léger chorus naturel flagrant sur ces positions / Encaisse bien les gros overdrives.
• Point faible : peut être criard selon les réglages des aigus des éléments figurant dans la chaine d' amplification./ nettement meilleur sur touche Maple / Moyen sur Rosewood.
• Note sur dix : 8/10 / Manque de basses.
• Specs : DC resistance 5.8 K / inductances : 2.2 Henries - (aimants : ALNICO 5 / plots étagés )


-Set Fat 50' : "Au plus prés des spécifications série L"

• Référence : Equipe certains CS / strat 62 en particulier et plus récemment, sur strat CS. heavy relic/ash/maple- 57. Objectif de Fender sur ce set : spécifications (inductances & pics de fréquences) au plus prés des bobines qui équipaient les séries L.
• Caractère : le caractère des 57/62 avec plus de punch et un meilleur équilibre de volume sur les 5 positions. Probablement le meilleur compromis grain /puissance de sortie. Equilibre de fréquences basse/médium/aigu réalisé. Puissant et chaud / pas d' agressivité.( crunchs façon" red house" à portée si ampli à lampes).
• Son : Toutes les fréquences cohabitent, sensation d' équilibre puissant et toujours très chaud. Rappelle un peu le caractère de la strat de John Frusciante si touche Rosewood / polyvalence du blues aux rocks ./ Micros seuls et hors phases très bons.
• Point Fort : Equilibre, Chaleur et musicalité sans agressivité malgré un niveau de sortie que l' on peut commencer à qualifier de. "Vintage Hot". Les défauts des 57/62 sont gommés sur ce set. / Pas trop sombres (mais limite…) sur touche rosewood, écalatant sur maple avec des frettes dunlop 6105.( très impressionnant sur lutherie type : strat CS. heavy relic/ash/maple- 57 )
• Point faible : Le grain n' est pas aussi beau/transparent que sur les 57/62. Le niveau de sortie commence à "taper", le jeu doit s' adapter en fonction ( les pains ne pardonnent plus …), il convient de mieux doser les attaques mains droites.
• Note sur dix : 9/10 / Polyvalence, puissance et chaleur.
• Specs : Custom Shop Fat '50s Bridge Pickup
DC Resistance: 6.2K
Inductance: 2.8Henries

Custom Shop Fat '50s Middle Pickup
DC Resistance: 6.3K
Inductance: 2.75Henries

Custom Shop Fat '50s Neck Pickup
DC Resistance: 6.0K
Inductance: 2.4Henries
• (aimants : ALNICO 5 / plots étagès )


-Set de texas spécial : "le son blues-rock"

• Référence : Nombreux modèles Fender de série, signature SRV et CS
• Caractère : le "gros son" au détriment d'un grain moins musical. / Bon pour le gros rock-blues qui dépote et pour attaquer le préamp. d'un ampli à lampe plus tôt. / peut être brouillon ( Muddy ) en crunch selon réglage ampli. / Micro manche exceptionnellement jouissif / manque avéré de basses au profit d'un gros son resserré sur les médiums. Idéal pour le texas blues façon "Pride and joy".
• Son : basses en retrait, Médiums opulents et gras, régnant sur les six cordes, aigus en retrait.
• Point Fort : La puissance "vintage" immédiate si c'est ce que l'on recherche absolument ./ intéressant si l' on cherche à attaquer un ampli à lampe plus tôt ( break up). / Micro manche exceptionnelle proche rendu P90. / hors phase agréables et puissantes bien que manquant d' aigus./ Plutôt sur du rosewood pour du bluesy brulant./bon rendu avec corps en frêne et manche rosewood ( Mark Knopfler signature).
• Point faible : Grain moins beau et moins détaillé, fréquences déséquilibrées surtout sur les aigus qui peuvent paraitre fades et stériles, voire assez froids. / Micro chevalet et milieu seul très "raide"./ attention au rendu sur touche Maple ( caractère claquant/agressif envahissant ).
• Note sur dix : 6/10 / Fréquence médium omniprésente / micros seuls très "raides".
• Specs: Texas Special Strat Middle Pickup:
DC Resistance: 6.5K
Inductance: 2.6Henries

Texas Special Strat Neck Pickup:
DC Resistance: 6.2K
Inductance: 2.4Henries

Texas Special Strat Bridge Pickup:
DC Resistance: 6.5K
Inductance: 2.6Henries
• (aimants : ALNICO 5 / plots étagès )





-Set Jason lollar "BLONDE": le son rock n roll & country rock :

• Référence : Installés et promus par Bill Nash. (le fabricant de copie de relic FENDER).
• Caractère : le caractère nerveux et dynamique du set frappe d'abord / Ensuite la complexité du grain s'affirme, par exemple avec un des micros chevalet excellentissime (presque aussi bon que celui d'une télé, c'est dire…), un son canard de première qualité transperçant le mix / On pense à Pee Wee Crayton, Earl king et plus proche de nous Robert Cray / un caractère un peu rock 50' toutefois, excellent pour retrouver le coté pimpant des strats 57 mais pas du tout façon "shadows", mais plutôt Earl King/ ou freddy king période les paul gold top 54.
• Son : basse serrées, Médiums en retraits, aigus incisifs, nerveux, très présents, sans jamais être "agressifs" à l'oreille.(les joueurs de telecaster apprécieront.)
• Point Fort : Dynamique exemplaire, nervosité rock malgré un niveau de sortie "modeste", un set que l'on peut donc agresser "athlétiquement" et qui répond présent sur les cinq positions. Sons clairs très bons, crunchs légers parfaits, grosse satu. Pas terribles.Très bons rèsultas sur touche rosewood, réserve sur Maple, cela pourrait être trop brillant.
• Point faible : Set typé "années 50", si vous aimez le rock à billy la country et le blues façon t-bone Walker, vous serez aux anges, si vous êtes dans "ritchie Blackmore", vous risquez de moi apprécier…
• Note sur dix : 10/10 / une re-création parfaitement accomplie du son strat façon année 50, soit rockabilly/country rock. Un set nerveux/saignant convenant pour du blues dans l'esprit robert Cray.
• Specs: Neck 5.6K, Middle 5.8K, Bridge 6K (aimants : ALNICO 2 / plots à plats)



-Set VAN ZANDT "BLUES": le son blues rock 2 :

• Référence : Micros boutiques; Ont eu leur "heures de gloires", début année 90, comme concurrents directes (et parfois supérieur selon certains) aux texas spécial Fender.
• Caractère : le "gros son" au détriment d'un grain moins musical. / Bon pour le gros rock-blues qui dépote et pour attaquer le préamp. d'un ampli à lampe plus tôt. / Moins brouillon que les texas spécial en contexte crunch / Micro manche moins exceptionnel que celui du set texas spécial (voir note sur les texas ci-dessus) / manque avéré de basses au profit d'un gros son resserré sur les médiums. Idéal pour le texas blues façon "Pride and joy"./Micro chevalet moins dur que celuii du set texas.
• Son : basses en retrait, Médiums opulents et gras, régnant sur les six cordes, aigus en retrait.
• Point Fort : La puissance "vintage" immédiate si c'est ce que l'on recherche absolument … ./ intéressant si l' on cherche à attaquer un ampli à lampe plus tôt ( break up). / hors phase agréables et puissantes./ Plutôt sur du rosewood pour du bluesy brulant./ bon rendu avec corps en frêne et manche rosewood ( Mark Knopfler signature)./Globalement, un set mieux défini que le texas spécial, sauf pour le micro manche qui ne peut égaler l'excellence de celui du texas spécial.
• Point faible : Grain moins beau et moins détaillé que sur des sets plus vintage et surtout moins bobinés, fréquences déséquilibrées (resserrer médiums) surtout sur les aigus qui peuvent paraitre fades et stériles, voire assez froids.
• Note sur dix : 7/10 / Fréquence médium omniprésente / micros typés/spécialisés "blues-rock façon texas".A mon avis globalement meilleur que les texas (meilleure définition générale) dans le genre SRV.
• Specs: DC résistance : Neck/middle/bridge : 7.1 K - (aimants : ALNICO 5 / plots chamfreinés-étagés )



-Set LACE SENSOR GOLD: "un set ULTRA CLEAN"…

• Référence : Micros boutiques, fabriqués par Don Lace, montés par Fender massivement sur les STRAT+. Aficionados principaux : Buddy Guy & Clapton.
• Caractère : Micros noiseless, très particulier pour celui qui m' en a jamais joué… Aucun souffle, une pureté de son exemplaire mais très froide et particulièrement "clinique". Niveau de sortie élevé (par rapport à des sets vintages peu bobinés).ce type de micros incitent immédiatement au funk (you're under arrest), ou aux passages en arpèges avec effets de modulations (Chorus/flanger) genre "sorry Angel" de Gainsbourg. Donc la guitare parfaite pour de la "variété élargie" ou la pop-rock un peu guimauve. Idéale pour le guitariste de balloche affranchi de tout parasite electro-magnétique environnant. Finalement un caractère très années 80.
• Son : Equilibre parfait des cinq positions en terme de niveau de sortie. Positions hors phases exemplaires dans le registre ultra cleans et correctes en crunchs légers. Micros manche apte au blues et même assez bon dans le registre (buddy Guy). Micros manche et milieu seuls, en demi teintes (rien d'extraordinaire).Aucun parasites (un silence de mort…).
• Point Fort : Le concept Noiseless, un plus pour les pro. Confrontés aux parasites de scène et de studio (pour les autres comme moi, Bof…).Un son très précis, très moderne pour la pop, la variété, le funk et même le blues.
• Points faibles: Gros manque de chaleur général, surtout en clean, le rendu est froid, précis, et avec les années, ce type de son fini par être lassant, on se prend à rêver de gros "texas crasseux qui bavochent…".
• Note sur dix : 7/10. Mais difficile à noter toutefois, cela dépend tellement des applications que l'on en fera…Une set parfait en studio sur une strat à tout faire, mais peu attachante pour le jeu sur scène ou la compos et le jeu intime de tout les jours.



Notes 2 ( suites ) :

Set de 57/62 : coef K : 5.6 ( égal pour les trois micros )/ pour H= 3.0 henries
Set de CS 69 : coef K : 5.9 ( égal pour les trois micros )/ H = inf. à 3.(autour de 2.7 H pour les trois micros.)

Point commun : même coef K sur les trois micros ( les autres sets Fender traitent différemment chaque micro)
Point divergents : 3 points de plus pour les CS69.

Or plus K est grand plus les micros ont un niveau de sortie elevé.
Pour les henries, qui traite des "fréquencies peak", c-a-d, les fréquences privilégiées par le micros, on voit que les 57/62 sont légèrement supérieurs au CS 69.(voir/consulter le "DUCHOSSOIR", ouvrage de ref. sur les strats, au chapitre micros. )

c'est théorique/scientifique OK, mais cela se retrouve dans le son, le CS 69 sont légèrement plus péchus en niveau de sortie, donc théoriquement plus sombres, mais cela est compensé par une fréquence dominante en Henries plus haute médium que celle des 57/62, que l' oreille percevra comme plus "bassy / boomy" et donc moins typé "aigus agressifs "que les CS 69.

Pour info, les Texas spécial s'étagent de 6.3 K pour le micro manches à 6,7 K pour le micro chevalet et là le son n'est vraiment plus le même; beaucoup trop de médiums ...).
Les fat 50' se situent autour de 6.2 / 6.3 K, soit des valeurs type proche des série L.

Ces chiffres et cette théorie ( DUCHOSSOIR et également Seymour Duncan ) est bonne à connaitre quand on veut comparer les" spec." des micros et surtout se situer vis-à-vis des micros que l'on préfèrre, par famille : vintage, hot vintage, hot, hi gain .
A savoir également, Seymour Duncan est détenteur d' une base de donnée trouvable sur internet qui classe les coéficients K par année de production et cela à partir de 54 jusqu' à nos époques.( ce tableau figure d' ailleurs dans le Duchossoir )
s' en dégage les tendances suivantes : l' année 57 correspondant à un peak en terme de coef. K, les années série L tournent autour de 6.2 et 6.3 K, et les années hendrix sont un retour au petit K du début avec un 5.9 K.

ETC ... ETC... l' oreille, la lutherie, l' ampli et les gouts perso font le reste.
Bon courage.




Note 3 / Octobre 2011.

1/ CS 69 / grey bobbins : niveau de sortie plutôt faible mais clarté et dynamique au rendez-vous. la référence qui me vient tout de suite à l'esprit, c'est lynyrd skynyrd et l'intro de "sweet homme alabama", c'est tout a fait cà. En crunch, bonne tenue, pas de perte d'aigus, pas trop de médiums non plus.

2/ 57/62 : L'archétype du micro vintage, niveau de sortie le plus bas chez Fender (5.6 K), entre buddy Guy et hendrix, le fameux son "bell like" (comme les cloches), disent nos amis américains. Son d'un pureté clair incroyable, basses souples et dodues, aigus crissants/claquants.positions hors phases un peu en retrait. Micros manche et chevalet, incroyablement bons, du son canard cresusé au moelleux manche.
peu recommandé pour les grosse satu, donne son meilleur en crunch léger.

3/ CS fat 50' : selon moi; c'est un set de 57/62, rebobiné à la hausse avec le reverse wound pour des postions hors phases plus présentes.Un set "chaud", que l'on peut qualifier de "vintage hot".N' a pas le défaut de texas spécial, reste clair tout en étant puissant et equilibré.Un bon compromis sur la puissance, tout en restant "clair".

4/Texas spécial : trés typé, résultats changeant selon la nature de la touche, sur du rosewood, ils peuvent paraitre trés médiums avec peu de nuances, sur du maple trop claquants parfois.
Il faut aimer, c'est du costaud.le micros manche est toujours bon, pas loin du son P90. le micro chevalet en revanche peu sonner "duraille", plat et aigrelet-fort.
Seul reproche, le spectre est resserré dans les mediums, noyant la strat dans le mis (parfois, si on fait pas gaffe...).
En grosse satu, peut être brouillon selon réglages de tone.

_________________
THE BIBLE OF ROCK N ROLL :
-I am... / Back door Man... /
Men don't know .../ But little girls understand...
H.Wolf(autor: W. Dixon : CHESS records).
-You don't miss your water ('till your well runs dry...)
The Byrd / Otis redding (autor : William Bell : STAX-VOLT)
-Marcher sur l'eau / Eviter les péages / juste faire hénnir /
Les chevaux du plaisir ... (A. Bashung / Auteur J. Fauque "osez Joséphine")
-i shot a man in Reno just to watch him die (j.Cash / Folsom prison blues)
-I am a bad boy... but Jésus loves me anyway (Ike Turner / Jésus loves me)
-"(Don't Worry) If There's a Hell Below, We're All Going to Go" Curtis Mayfield
-"My name is Samuel Hall and I hate you, one and all" j. Cash
-"I took a shot of Cocaine and shot my woman down" Cocaine Blues.
Haut
1 Alerter un moderateur
saulot
Custom Total utilisateur


Inscrit le: 30 Mar 05
Localisation: 91

Merci de nous faire partager tes impressions de manière aussi approfondie

Je flag

_________________
Karl Popper, dans La Société ouverte et ses ennemis :
"Si l'on est d'une tolérance absolue, même envers les intolérants,
et qu'on ne défende pas la société tolérante contre leurs assauts,
les tolérants seront anéantis, et avec eux la tolérance."
Haut
Alerter un moderateur
alamain
Special Total utilisateur

Inscrit le: 07 Sep 06
Localisation: France

très intéressante cette revue de Rhum66


il se trouve que je dois choisir des micros pour une guitare que je fais monter ...

genre soyeux/doux/chaud en basse, et leger/cristallin pas agressif en aigue...

je crois lire que les 57/62 correspondent...

il y a aussi chez sp custom ...les smokeys 62 ...

une solution sans parasite est intéressante aussi ..


as tu pu essayer les kinman ? les virtual vintage di marzio ?...

quid d'une bobine fantôme à ajouter ?^ce qui permet d'utiliser des micros "normaux" ...
Haut
Alerter un moderateur
Invité
Inscrit le: -
Localisation: -

Quel excellent descriptif! En mementemps,quelqu'un qui met Guy Debord dans sa signature ne peut etre foncierement mauvais
Haut
Flying Tiger
Vintage Cool utilisateur

Inscrit le: 18 Jan 08
Localisation: southwest

superbe review comme j'aimerais en voir plus souvent, et pour ne fois de qq qui ne fait pas que reprendre ce qu'il a lu ailleurs! thks. dommage que tu n'aies pas parlé du set kinman woodstock +, j'economise depuis des lustres pour me le payer, mais parce que je le sens bien, sans l'avoir jamais testé. ton avis m'aurait bien aidé.

_________________
Vente en cours:
rien..

"Ne pas monter bien haut, peut-être, mais tout seul!"
Cyrano de Bergerac (1897), II, 8, Cyrano
------------------------------------
Haut
Alerter un moderateur
Fender

Recherche achat Fender :

Recherche Fender sur Thomann Recherche Fender sur Euroguitar Recherche Fender sur Music Store Recherche Fender sur Star's Music Recherche Fender sur Pourlesmusiciens
Page 4 sur 8 Micros, que choisir ? : Fender 57/62, fat 50, 54 ou 69 ? › début du sujet
Aller à la page: 4