Forum Music Man

Musicman SABRE II 1978

Aller à la page: 1
  • Publié dans guitare électrique
Auteur Message
Doc Loco
Vintage Supra utilisateur


Inscrit le: 30 Jan 04
Localisation: Bruxelles, Europe

Un bref condensé d'histoire d'abord: en 1975, la clause de dix ans interdisant à Leo Fender d'utiliser son nom pour construire des instruments (clause conclue au rachat de Fender par CBS) expire. Il est alors nommé président de la firme pour laquelle il officie anonymement depuis quelques années, et qui vient de se rebaptiser Musicman.

Outre des amplis innovant avec un préampli transistor et un poweramp à lampe, Leo se relance donc dans le design de basses et guitares, avec les Stingray, parmi les premiers instruments à électronique active (à savoir, un préampli à deux bandes fixes treble et bass - coulé dans l'epoxi pour éviter les regards trop curieux ). La basse est un succès (qui perdure, c'est devenu un des grands classiques), et on la retrouve rapidement entre les mains de musiciens aussi différents que Bernard Edwards (Chic) et Cliff Williams (AC/DC) : c'est dire la flexibilité de l'engin!

Par contre la guitare Stingray est un bide. Faut dire qu'elle est plutôt moche. Du coup, en 1978, Leo et sa bande la redessine et naît ainsi la Musicman Sabre, avec toujours la même électronique, mais un corps plus élégant (en même temps, une basse Sabre apparaît, qui est une Stingray à deux micros).

La Sabre existe en deux versions: la I (radius 12 et jumbo frets) et la II (radius 7,5 et frettes standard), diapason 25,5. Il y'a eu quelques modèles avec la touche en palissandre, le corps lui étant généralement en frêne (quoiqu'il en existerait aussi en peuplier?). Elle n'a existé que de 1978 à 1980 (certains parlent de '81, voire '84, ce qui est improbable). +/- 8000 exemplaires ont été construits.

Je me rappelle clairement en avoir vu une en magasin à la fin des seventies, et avoir été très séduit par son design (par contre je ne me rappelle pas l'avoir essayée). Mais évidemment beaucoup trop chère pour moi.

40 ans après ... il y'en avait une à vendre en Belgique à prix décent et je me suis décidé à aller l'essayer. Elle appartenait au père décédé du vendeur et n'avait visiblement plus été jouée depuis longtemps! Cordes bouffées, manche sale, frettes largement corrodées ... mais étonnamment, même branchée dans le Behringer mis à disposition, certains aspects étaient très positifs: électronique tout à fait propre, pas un crachotement; chouette manche (fin pourtant), typiquement Fender, frettes corrodées mais peu "marquées", pas de gros dégâts, pas de modification. J'aime bien redonner une seconde jeunesse aux instruments délaissés, alors je l'ai prise.

Dans son jus (vous pouvez cliquer sur les photos pour des zooms très détaillés):





Aïe aïe:



On se retrousse les manches, nettoyage et polissage, et hop, ça va tout de suite beaucoup mieux:



A noter, le très joli checking:



Le manche est vraiment super agréable ainsi: un petit C fin dont le petit radius n'entrave absolument pas les bends. 100% Fender dans le ressenti.

Comme on le voit, ces Sabre ont la fameuse fixation du manche en trois vis + tilt neck, souvent décriée, y compris par moi, suite à mon expérience désastreuse avec une Strat late seventies dont le manche bougeait carrément dans son neck pocket! Rien de tout celà ici, rock solid du fait d'un neck pocket parfaitement ajusté, top qualité.

Donc, du point de vue jouabilité, les fendérophiles seront tout à fait à l'aise. Mais quid du son? On retrouve donc deux humbuckers (d'ailleurs de design très semblables à celui de la basse Stingray) et une électronique active deux bandes, un master volume, un sélecteur trois positions et deux mini switches: un switch de "bright" (comme sur les amplis Fender) et un inverseur de phase (le switch coin-coin comme je les appelle, très peu utile sauf en cocottes funky).

La règle d'or: SURTOUT ne pas tout mettre à fond comme sur une guitare passive! J'ai dans l'idée que ceci explique d'ailleurs l'échec de ces guitares! Car à l'époque, personne ne connaissait les électronique actives et donc les guitaristes ont fait comme d'habitude: tout à fond . Et là ça sonne pas terrible du tout, clairement! Beaucoup trop de volume et de basses!

Il faut donc commencer avec les trois potards au milieu, et puis expérimenter. Avec le volume vers 5-6 on est en territoire Fender singlecoil, à 7-8 en humbucker, à 10 en lead de la mort-qui-tue. Pour ce qui est des basses, il en reste même à 0, et au-delà de 5 ça devient vraiment trop gras. Par contre, pour les aigües, je me trouve plus fréquemment entre 6 et 10.

Schématiquement, on pourrait dire que en position chevalet, volume 5/bass 0/treble 10 correspond à un micro chevalet strat, volume 6/bass 2/treble 9 à un micro chevalet tele et volume 7/bass3/treble 8 à un PAF-like ... de façon approximative, pour donner une idée et bien sûr en fonction de l'ampli. Le sustain est très présent, grâce au chevalet assez massif et aux cordes traversantes.

J'ai obtenu les meilleurs résultats via un pedalboard et un ampli clean, plutôt que plug'n play dans un ampli qui grogne: vu le côté actif, ce n'est pas si étonnant - difficile de dire si Leo avait entrevu l'essort des pédales et pedalboards qui allait suivre ou si c'est un hasard mais ...

Le switch bright est quasi inutile - peut-être qu'à l'époque avec de mauvais cables trèèès longs, il avait son intérêt mai splu sactuellement; sauf en cas d'utilisation de fuzz trop sombre, là il est bien pratique pour tout éclaircir.

L'électronique, bien cachée dans son epoxi (... qui l'a sans doute bien préservée durant 40 ans!):



Et la voici donc repartie pour quarante ans (au moins), aux côtés de sa soeurette avec qui elle partage plus qu'un air de ressemblance:



Je dois encore faire quelques essais, notamment la passer en 9-42 (10-46 actuellement): j'ai le "feeling" que ces modèles sont particulièrement prévu pour les tirants très fins qui commençaient à se répandre à l'époque (certains disent même que les plots très massifs des micros sont destinés à capter la moindre masse des tirants légers).
Haut
Alerter un moderateur
Mr.Z
Special Top utilisateur

Inscrit le: 24 Jul 14
Localisation: -

Super intéressant !
En tant que bassiste avant d'être guitariste, je suis content de lire des infos précises (fiables) et condensée sur cette guitare. C'est assez amusant de noter le contraste entre le succès de la basse"musicman" (on ne précise même pas le modèle en général lol) et le bide de sa petite soeur.
Haut
Alerter un moderateur
elchupacabre
Custom Top utilisateur


Inscrit le: 21 Oct 17
Localisation: Mordor...

Cette guitare me fascine depuis quelques temps, un jour elle sera mienne, je vais aux states dans quelques mois, tu penses qu'on peut en trouver là-bas à des prix décents ( j'entends moins chère qu'en Europe avec les frais d'importation...)???
Haut
Alerter un moderateur
Doc Loco
Vintage Supra utilisateur


Inscrit le: 30 Jan 04
Localisation: Bruxelles, Europe

Je ne sais pas, de façon un peu surprenante lorsque je parcours le net, la majorité des MM Sabre que je vois en vente sont localisées au Japon (et malheureusement les prix japonais pour les américaines sont généralement plus élevés que la moyenne).

Je chercherais plutôt sur le bon coin, je viens de jeter un oeil et il y'en a plusieurs, à des prix avantageux!

_________________
In rod we truss.

"It's sink or swim - shut up!"

A vendre: basse Epiphone EB-3 black 180€
Haut
Alerter un moderateur
elchupacabre
Custom Top utilisateur


Inscrit le: 21 Oct 17
Localisation: Mordor...

Ok merci pour la réponse.
Haut
Alerter un moderateur
Mr Park
Custom Supra utilisateur


Inscrit le: 09 Jan 06
Localisation: Belgistan

Super review! Bête question: le premier potard (je suppose que c'est le volume) ne gêne pas trop la main droite? C'est à double tranchant ces trucs-là, ça peut être pratique pour jouer avec le volume en plein jeu mais on peut aussi couper maladroitement en cas d'attaque franche non?

Sinon, la Sabre Bass n'est pas tout à fait une Sting Ray à 2 micros, c'était plutôt un instrument encore plus complet destiné à la remplacer (ça n'a pas marché, c'est rien de le dire) avec des switchs comme les tiens La "simple" Sting Ray à deux micros est bien plus récente, on ajouté le deuxième pour contrer les mastodontes actifs types Ibanez, et surtout la Fender Deluxe, qui chasse carrément sur ses terres.

C'est vraiment un bien bel engin, bravo

_________________
42

"Il faudrait plus de grave dans les aigus"

"C'est du Rock.
T'as une autorisation parentale ?
Perso je ne voudrais pas choquer les petits"

Judburn, éditeur indépendant
Haut
Alerter un moderateur
CTDP
Special Top utilisateur

Inscrit le: 31 Jul 18
Localisation: -

Trés beau dossier sur une bien belle guitare. Je connais ce modèle parce que mon professeur de guitares en a une, qu'il utilise toujours pour montrer des plans sur guitare électrique.

_________________
Dans les années 1950, Leo Fender a inventé la pizza ( la strato.. hein .. ).. C'était génial et pendant un temps, il était le seul à savoir comment faire la vraie chose, mais 60 ans plus tard, tout le monde le fait et cela a toujours été une recette pas chère, ce qui en a fait une légende.

Aussi, quand on me parle de Stratocaster Custom shop, je pense que c'est une belle entorse au concept même de cette guitare,

La quête du matos de ouf est une perte de temps et d'argent, ça ne compense pas le niveau du guitariste, de plus, des prix de luxe sur une guitare, c'est renier les racines populaires de notre musique.
Haut
Alerter un moderateur
Doc Loco
Vintage Supra utilisateur


Inscrit le: 30 Jan 04
Localisation: Bruxelles, Europe

Mr Park a écrit :
Super review! Bête question: le premier potard (je suppose que c'est le volume) ne gêne pas trop la main droite? C'est à double tranchant ces trucs-là, ça peut être pratique pour jouer avec le volume en plein jeu mais on peut aussi couper maladroitement en cas d'attaque franche non?

Sinon, la Sabre Bass n'est pas tout à fait une Sting Ray à 2 micros, c'était plutôt un instrument encore plus complet destiné à la remplacer (ça n'a pas marché, c'est rien de le dire) avec des switchs comme les tiens La "simple" Sting Ray à deux micros est bien plus récente, on ajouté le deuxième pour contrer les mastodontes actifs types Ibanez, et surtout la Fender Deluxe, qui chasse carrément sur ses terres.

C'est vraiment un bien bel engin, bravo


Merci pour les précisions sur la basse Sabre - comme quoi Leo avait vu juste dès le départ avec la Stingray bass, parfaite telle quelle, pas la peine de la compliquer.

Pour le potard de volume, non, je le trouve idéalement placé au contraire (car il est beaucoup plus important et utilisé que sur une gratte passive). Mais bon, je ne suis pas gêné non plus par le volume de la strat, alors que je sais qu'il pose problème à d'autres.

_________________
In rod we truss.

"It's sink or swim - shut up!"

A vendre: basse Epiphone EB-3 black 180€
Haut
Alerter un moderateur
popopopom
Special Supra utilisateur

Inscrit le: 22 Jan 06
Localisation: France

L'histoire de ces Sabre s'est poursuivie avec la G&L F100. Et elles se trouvent pour beaucoup moins cher.

https://www.vintageguitar.com/3895/gl-f-100/
Haut
Alerter un moderateur
Doc Loco
Vintage Supra utilisateur


Inscrit le: 30 Jan 04
Localisation: Bruxelles, Europe

popopopom a écrit :
L'histoire de ces Sabre s'est poursuivie avec la G&L F100. Et elles se trouvent pour beaucoup moins cher.

https://www.vintageguitar.com/3895/gl-f-100/


Plutôt dans les mêmes prix en fait (autour de 800€), et encore plus dure à trouver. Mais effectivement descendante directe mais avec un peu moins de charme à mon goût (subjectif).

_________________
In rod we truss.

"It's sink or swim - shut up!"

A vendre: basse Epiphone EB-3 black 180€
Haut
Alerter un moderateur
Music Man

Top 3 des sujets Music Man :

Recherche achat Music Man :

Recherche Music Man sur Thomann Recherche Music Man sur Euroguitar Recherche Music Man sur Music Store Recherche Music Man sur Star's Music Recherche Music Man sur Pourlesmusiciens
Page 1 sur 4 Musicman SABRE II 1978
Aller à la page: 1