Andy Summers

Aller à la page: 1
  • Publié dans groupes / artistes pros
Auteur Message
Invité
Inscrit le: -
Localisation: -

Bonjour,

Parce que ce monsieur fait partie du top 5 de mes guitaristes préférés, mais surtout parce qu'il fut une des références en matière de guitare rock dans les années 80, j'inaugure ce topic dédié à Andy Summers. J'avoue avoir été surpris que sur ce forum de guitaristes personne n'ait consacré au moins quelques lignes à cet artiste. N'hésitez pas à me corriger si vous notez des erreurs dans ce qui suit svp.



Andy Summers est né en 1942 à Blackpool en Angleterre. Après avoir étudié le piano étant enfant, il débute la guitare à l'âge de 13 ans. Il commence sa carrière de guitariste à 15 ans au sein de l'orchestre du Grand Hotel de Bournemouth et en jouant dans des clubs. A cette époque il rencontre et joue avec Eric Clapton, Jeff Beck, Jimmy Page, Brian Jones et Soft Machine. Il passe ensuite quelque temps sur la côte ouest aux États-Unis, le temps d'enregistrer quelques albums pour divers artistes, notamment Eric Burdon et Kevin Coyne.

Andy mène une carrière de musicien de studio et de guitariste "à la tâche" jusqu'à sa mise en relation en 1977 avec le groupe The Police composé de Sting, Stewart Copeland et Henry Padovani. L'intégration de ce guitariste supplémentaire ne fait pas l'unanimité. Padovani plus orienté punk ne se retrouve pas dans les nouvelles orientation musicales et quitte le groupe.
Il restera l'unique guitariste de Police jusqu'à la dissolution du groupe en 85.

*** Le style d'Andy Summers :***

Andy Summers est un guitariste polyvalent qui évolue dans différents styles : rock, punk, reggae, ballades.

Ci-dessous quelques illustrations du style

So Lonely : morceau avec riffs, power chords et solo bien RnR



Bring on the night : avec le riff joué au doigts au qui court tout au long de la chanson, son pont reggae, les cocottes avec flanger et le solo simple mais efficace



The bed is too big without you
: titre bien reggae "à la Police" avec rythmique syncopée et plein de petits arrangements sous forme de cocottes typiques du funk et du reggae.



Every Breathe You take: la chanson est construite autour d'accord de neuvième joués en palm muting sur la version studio. Ces accords de neuvièmes se retrouvent aussi dans le riff principal de Message in a Bottle.. Ces deux chanson sont d'ailleurs hyper arrangées avec plus d'une demi douzaine de pistes de guitare superposées.



*** Le son Andy Summers ***

Il utilise principalement des guitares Fender Telecaster ou Stratocaster, même si comme la plupart des guitaristes Summers a parfois eu recours à d'autres modèles.

Les caractéristiques de son son sont - vous remarquerez la belle tournure - l'utilisation d'effets tels que delay, chorus, flanger, et reverb.



Ce forum n'avait pas de topic consacré au monsieur mais j'ai trouvé un topic concernant les effets et le matos :

https://www.guitariste.com/forums/pedales-effets-homestudio,effets-and[...]html

Andy Summers a aussi composé plusieurs chansons pour The Police. Comme ça là me vient Omegaman mais il doit y en avoir d'autres.

A vos critiques, ce que vous aimez dans son jeu ou pas. Profitez en pour poser vos covers de Police/ Summers ca fait toujours plaisir et ça aide les copains quand ils apprennent à jouer les morceaux.
Haut
Doc Loco
Vintage Supra utilisateur


Inscrit le: 30 Jan 04
Localisation: Bruxelles, Europe

kurvarthias a écrit :
L'intégration de ce guitariste supplémentaire ne fait pas l'unanimité. Padovani plus orienté punk ne se retrouve pas dans les nouvelles orientation musicales et quitte le groupe.


Version Padovani/X-factor ça. En fait, il s'est fait virer car trop limité pour les autres membres du groupe (tous des pointures dans leur genre). Il est extrêmement drôle de lire les versions françaises et anglaises de Wiki à ce sujet:

version fançaise: "Andy Summers rejoint The Police en juillet 1977 et le trio initial de Sting, Padovani et Copeland, passe à quatre. The Police se produit alors, début août, au festival « Punk » de Mont-de-Marsan aux côtés de The Clash, The Damned, Eddie and the Hot Rods, etc. Mais le courant ne passe guère entre Henry Padovani, proche dans l'esprit du mouvement punk et Andy Summers, musicien de studio appliqué, et leurs altercations sont fréquentes.
De retour à Londres, le groupe entre en studio avec le producteur John Cale, mais les choses se passent mal entre John Cale et Andy Summers et ravivent d'autant les tensions entre les deux guitaristes, suite à quoi Henry Padovani décide de quitter le groupe pour rejoindre Wayne County and the Electric Chairs qui deviendront plus tard les Mystery 5.
"


version anglaise: "With Padovani on guitar, The Police recorded their first single, "Fall Out" b/w "Nothing Achieving" in 1977. However Sting was dissatisfied with Padovani's technical abilities, paving the way for Andy Summers, whom they met after a brief tour as part of Mike Howlett's band Strontium 90. For a brief period between July and August 1977, The Police performed as a four piece with Padovani and Summers sharing guitar duties. Having insisted from the start that he wanted to be the sole guitarist for the band, Summers was unhappy with the situation. Padovani himself felt that the disparity in technical ability between the two of them made this an awkward lineup. The night after an aborted studio session with producer John Cale, Stewart Copeland called Padovani and asked him to leave the band. "

Hors France, je n'ai jamais entendu que cette deuxième version.

_________________
In rod we truss.

"It's sink or swim - shut up!"

A vendre: basse Epiphone EB-3 black 180€
Haut
Alerter un moderateur
didithegrave
Vintage Top utilisateur

Inscrit le: 18 Nov 04
Localisation: -

En parlant de John Cale, cette video est assez plaisante, Cale qui se jette par terre, et l'autre qui déroule son riff l'air légèrement empoté.


_________________
"J'allais toucher l'anti-accord absolu, vous entendez : ABSOLU. La musique des sphères ... Mais qu'est ce que j'essaie de vous faire comprendre, homme singe!"
Haut
Alerter un moderateur
MIA WALLACE
Vintage Top utilisateur


Inscrit le: 06 Aug 08
Localisation: LYON - 6ème !!!

brillant musicien avec son style à lui

_________________
Salut G.COM, ça roule ?

SUPERBUS , STRAY CATS , BRMC

"regarde-le moi ce communiste, je t'enverrais tout ça à Moscou"
Haut
Alerter un moderateur
lolkiller
Custom Top utilisateur

Inscrit le: 05 Nov 03
Localisation: Lourdes (65, France)

Petite précision sur Every breath you take. Une de mes connaissances à eu accès au master de l'enregistrement, et il a été très étonné d'y trouver des pistes de moog qui doublent la basse. Et d'autres trucs, mais je me souviens plus.

En tout cas, un guitariste avec une forte personnalité, grand théoricien, clairement rien à voir avec un shredder, mais plutôt un coloriste.

Il est dans mon top 5 aussi, et j'ai réalisé mon rève en allant voir Police au SDF.

Et quelle guitare de légende également !

_________________
Site officiel de Michel Yves Kochmann : www.myk.fr
Haut
Alerter un moderateur
Skelter
Vintage Total utilisateur


Inscrit le: 16 Feb 04
Localisation: Copenhague/Paris

Tiens une vielle connaissance.

_________________
"Sans une faciale de temps en temps, peut-on réellement parler d'amour?", Ben.oît

#Free the nipple!
#FreeMissDaisy
Haut
Alerter un moderateur
mojose66
Custom Cool utilisateur


Inscrit le: 02 Oct 07
Localisation: Courbevoie (92, France)

didithegrave a écrit :
En parlant de John Cale, cette video est assez plaisante, Cale qui se jette par terre, et l'autre qui déroule son riff l'air légèrement empoté.


Le gaucher en combinaison rose c'est Hollie Halsall, ça ressemble au line up de Kevin Ayers de la même époque.
Haut
Alerter un moderateur
straoul
Custom Total utilisateur


Inscrit le: 30 Jul 09
Localisation: The North Country

Salut à tous,

J'ai toujours eu un grand Respect pour ce monsieur et j'ai vraiment réalisé son niveau à la guitare quand je m'y suis mis ( avant je faisais de la batterie alors je regardais plus Copeland ).

De plus, il est souvent dit qu'il a fait beaucoup pour la survie du groupe à la grande époque, il était un grand diplomate dans le conflit Sting/Copeland
Haut
Alerter un moderateur
Neredev
Custom Top utilisateur


Inscrit le: 25 Jan 04
Localisation: Salford /Rusholme

mojose66 a écrit :
didithegrave a écrit :
En parlant de John Cale, cette video est assez plaisante, Cale qui se jette par terre, et l'autre qui déroule son riff l'air légèrement empoté.


Le gaucher en combinaison rose c'est Hollie Halsall, ça ressemble au line up de Kevin Ayers de la même époque.


Bien vu :




Sinon, j'avais écouté les machins Fripp/Summers, mais je n'ai jamais été très emballé par le jeu du bonhomme...
Haut
Alerter un moderateur
Bobo Parisien
Special Méga utilisateur

Inscrit le: 27 Dec 10
Localisation: France

Andy Summers... beurp's.... Je pense qu'on peut le classer sans vergogne dans le top ten des concepteurs de sons de guitare clean les plus pourraves depuis l'électrification de l'instrument au milieu du siècle dernier... aux cotés de Ze Edge, Gilmour, Belew, Holdsworth et Metheny...

Pour résumer : affreux, dégueulasse... Ce mec là aurait du jouer du synthé en plastoc plutôt que de la guitare... (en plus il est super moche avec ses décolorations peroxydés et ses chemises a manches courtes)

_________________
Les rentiers sont sympas
Haut
Alerter un moderateur
Page 1 sur 2 Andy Summers
Aller à la page: 1