Comparaison des acoustiques GIBSON

Forum Gibson
Forums
Rappel du dernier message de la page précédente :
emixam_54
En tout cas celle de De Palmas la, ouaaouuu le son !!!
petreto1970
Celle de De Palmas est une J-200 Jr (Junior).

La différence avec la J-200M : la rosace en nacre, notamment (sur la M, pas sur la Jr).

C'est donc une caisse 3/4, façon J-165, mais avec une finition absolument magnifique, c'est à dire le pickguard de la j-200, et surtout le splendide chevalet moustache.

décidément cette gratte me fait vraiment craquer.
Pb : j'ai aussi essayé la j-45 et elle est vraiment bluffante...

Du coup, j'hésite...
Publication en octobre 2019 de : PAROLES & GUITARES DE LUTHIERS
Préfaces de Biréli Lagrène et Jean-Félix Lalanne.
45 luthiers présentés, 316 pages, aux éditions Ex-Aequo.

Auteur des livres "Mes Guitares #1 et#2" aux éditions Ouest France (publiés en oct 2015 et oct 2016)
Préfaces T1, Philippe Manoeuvre et Michel Lag-Chavarria.
Préfaces T2 : Alain Queguiner et Maurice Dupont.

Témoignages de 84 guitaristes (sur les T1 et T2) de tous styles sur leurs guitares :
Louis Bertignac, Tommy Emmanuel, Yarol Poupaud, Angelo Debarre, Christophe Godin, Stephan Forte, Mattrach, Sylvain Luc, Paul Personne, Samy Daussat, Maxime Le Forestier, Axel Bauer, Thomas Dutronc, Gaëtan Roussel, Manu Galvin, Robin Le Mesurier, Keren Ann, Seb Chouard, Hubert-Felix Thiéfaine, Eric Sauviat, Patrick Rondat, Bernard Lavilliers, Serge Teyssot-Gay, Norbert Krief, Philippe Almosnino, Fred Chapellier, JM Kajdan, Jean-Felix Lalanne, Michel Haumont, Pierre Bensusan, François Sciortino, Gildas Arzel, Soig Siberil, Jacques Stotzem, etc.

Ditson 1 by Jack Spira (Australie) - OM Mada Emeric Beaujouan - Maurice Dupont nylon CFN28 custom - Jazz J. Favino - Taka EAN1012 - Ovation Elite 1868
florenzito64
Salut utilisateurs avertis des Gibson!

Moi je suis l'heureux possesseur d'une Songbird Deluxe avec préamp intégré! C'est la même guitare que la Songwriter mais le pickguard est plus grand sur la Songbird!

C'est LE SON que je recherchais! le palissandre remplit son office! Elle envoie de trés bonnes vibrations en rythmiques, son un poil plus feutré pour les solos (mais elle n'est pas vraiment faite pour ça!), les arpèges ressortent trés bien, son trés clair et trés précis! Bref que du bonheur!!!
Branché sur mon fender acustasonic c'est l'entente parfaite ou plutôt l'accord parfait!!!

Trés bonne idée de Topic, je me joins aux autres pour féliciter Tiger!

Bonne gratte à tous!

Florent.
"Le but de la guerre n'est pas de mourrir pour son pays mais que le salaud d'en face le fasse pour le sien!" Colonel Lee Patton Jr.
Guy Beussonne
J'ai mis à jour le compte rendu après l'essai d'une Advanced Jumbo.
Actuellement : LP Studio de 95 (micros c57), Sigma OM 28 (SOMR), Telecaster Squier CV50, Strat Squier CV50 (midboost Clapton)

Auparavant :
ES 339, SG P90, Hummingbird TV, Songwriter, J45 Standard, J45 rosewood, J200 standard, Epiphone Sheraton

Un forum sympa : http://www.omarseillais.net
petreto1970
Merci Tiger.

Une petite précision : ton premier lien vers la songwriter mène en réalité à une J-185 EC (ex bluesking electro)
Publication en octobre 2019 de : PAROLES & GUITARES DE LUTHIERS
Préfaces de Biréli Lagrène et Jean-Félix Lalanne.
45 luthiers présentés, 316 pages, aux éditions Ex-Aequo.

Auteur des livres "Mes Guitares #1 et#2" aux éditions Ouest France (publiés en oct 2015 et oct 2016)
Préfaces T1, Philippe Manoeuvre et Michel Lag-Chavarria.
Préfaces T2 : Alain Queguiner et Maurice Dupont.

Témoignages de 84 guitaristes (sur les T1 et T2) de tous styles sur leurs guitares :
Louis Bertignac, Tommy Emmanuel, Yarol Poupaud, Angelo Debarre, Christophe Godin, Stephan Forte, Mattrach, Sylvain Luc, Paul Personne, Samy Daussat, Maxime Le Forestier, Axel Bauer, Thomas Dutronc, Gaëtan Roussel, Manu Galvin, Robin Le Mesurier, Keren Ann, Seb Chouard, Hubert-Felix Thiéfaine, Eric Sauviat, Patrick Rondat, Bernard Lavilliers, Serge Teyssot-Gay, Norbert Krief, Philippe Almosnino, Fred Chapellier, JM Kajdan, Jean-Felix Lalanne, Michel Haumont, Pierre Bensusan, François Sciortino, Gildas Arzel, Soig Siberil, Jacques Stotzem, etc.

Ditson 1 by Jack Spira (Australie) - OM Mada Emeric Beaujouan - Maurice Dupont nylon CFN28 custom - Jazz J. Favino - Taka EAN1012 - Ovation Elite 1868
Guy Beussonne
Voilà c'est corrigé...merci.
Actuellement : LP Studio de 95 (micros c57), Sigma OM 28 (SOMR), Telecaster Squier CV50, Strat Squier CV50 (midboost Clapton)

Auparavant :
ES 339, SG P90, Hummingbird TV, Songwriter, J45 Standard, J45 rosewood, J200 standard, Epiphone Sheraton

Un forum sympa : http://www.omarseillais.net
shadow_gallery
je viens d'acquérir une J200.










Je tempère un peu ce que tu dis sur la prise en main. Je suis un joueur électrique à la base, surtout Fender. La prise en main est très facile, j'aime le toucher de l'érable au niveau du manche (héritage Fender sans doute).
Le son est moins puissant que la caisse laisse à penser (notamment à taille égale par rapport à une Guild). Beaucoup de personnalité, un son effectivement bien connu, moins de chaleur qu'une Martin ou qu'une Hummingbird mais c'est justement ce qui lui donne cet accent folk.
Vraiment je ne regrette pas cet achat (il faut dire que cette guitare m'a longtemps fait rêver)
Quand j'entends le mot culture, je sors mon revolver.
totoleboss
GG
« Quand un français est con, on dit : Quel sale con ! Quand un juif est con, on dit : Quel sale juif ! Je revendique pour les juifs, le droit d’être cons. »
Pierre DAC
www.pump.fr

MagicGroove
Salut !
J'apporte mon modeste témoignage car je suis le très heureux possesseur d'un DOVE de 1993.
Un son sec et velouté, très précis, extrêmement agréable, on dirait une excellente vintage. C'est LE son que j'adore pour une dreadnought en Folk-Rock. J'ai par ailleurs une très bonne Martin HD28, même si la DOVE est moins flatteuse de prime abord, le son de la DOVE est beaucoup plus agréable et ne "sature" jamais, que ce soit un solo ou à plusieurs guitares.
Ses seuls défauts de mon point de vue:
1) Elle est difficile à jouer (large manche, long diapason), il faut s'investir physiquement pour en tirer profit. Y'a peut-être une question de réglage dans cette histoire car la mienne est montée avec des forts tirants tout oxydés par LES années (et oui!) mais je ne me résigne pas à les changer tellement j'en aime le son. Donc mes oreilles apprécient mais mes mains "dégustent".
2) Elle est très sensible aux changements de température et d'hygrométrie si bien que le vernis de la table se fend dans le sens des fibres. Peut-être le vernis est-il trop dur ?
En tout cas, moi qui était "pro-Martin", je suis tombé raide dingue de cette guitare !
Vox AC15 Blue Alnico, Strat EC Lace Sensor, Gibson Dove, Martin HD28, Ovation Elite, Granada Classique
emixam_54
Rohhhhhh j'ai trop envie d'une Hummingbird !!!!
gma
  • gma
  • Vintage Top utilisateur
  • #26
  • Publié par
    gma
    le 13 Jun 08, 01:53
Bon ben moi 'ai fait une grosse bêtise cet aprèsmidi, j'ai craqué pour une gibson que je ne connaissais pas du tout, la J40. Ne vous fiez pas à son nom, elle n'est pas type southern jumbo, j45 ou 50. Elle est en fait plus roche d'une dove ou humingbird vu qu'elle est square shoulder et pas slope shoulder. Corps acajou, table spruce classique, quoi, mais un manche en érable teint walnut... Etrange. Le chevalet est de type top mount, donc sans chevilles, on enfile els cordes dedans. Super simple, pas de déco, un modèle d'entrée de gamme je pense, fin 70's, avé la tite volute derrière la tête comme sur ma lespau custom, j'adore. Grand pickguard gibson rigolo.

Je suis un joueur de martin à la base, j'aime les folks qui ont des c....es au c.l. J'ai essayé récemment une songwriter deluxe absolument honteuse qui faisait pâlir de médiocrité les pires cort d'entrée de gamme. Idem avec une sj200 essayée y a 2 ans environ, ridiculement chère, superbement belle mais qui sonnait pas un chouilla. J'avais pourtant le souvenir d'une j45 neuve absolument renversante et d'une dove très vieille qui m'avait scotché au plafond, mais bon pas convaincu à la base.

J'essaye le bestiau sans y croire, un demi sourire en coin. Et là...PAN. Une expressivité incroyable, une richesse...Pfiouuuu. Des basses douces mais fermes, des aigus brillants mais riches et larges, des medium a priori creusés mais qui chantent dès qu'on part en single note. Trs bon signe, les notes frettées sonnent aussi fort que les notes à vide, ça promet du picking démentiel. Le manche c'est une paire de babouches, mais ça c'est habituel chez les folks gibson, ça change de martin. Une action ras des pâquerettes mais impeccable.

Je strumme ce petit monde gentiment. Ca y est, j'y suis. Une folk...Genre on dit "guitare acoustique" à quelqu'un ui n'y connait rien, il lui viendra en tête un son...Ben c'est celui là, une évidence sonore, une sorte de pan d'histoire de la musique que j'écoute t que je fais.

J'attaque plus fort et je pars en lead. Elle me suit la bougresse, jamais à court de souffle, elle en redemande en plus, on commence à se plaire. Je commence aussi à me dire que je suis fauché et qu'une telle merveille doit couter un rein et demi au marché noir. Tant pis le mal est déjà fait....

Je pose le médiator en tentant de lui trouver un défaut avec une attaque bien molle à l'index...Je reprends mon souffle, ça doit bien cacher quelque chose cette énergie.... Saleté...Elle répond comme si elle me connaissait depuis longtemps, comme si elle m'avait fait. Ca part nickel, on contrôle tout, ça peut durer des heures, d'ailleurs j'ai déjà oublié que j'essayais une gratte, je joue juste de la musique....Erreur...ON joue de la musique tous les deux.

Je la repose. Je reprends la taylor dn3 que je convoitais (la seule taylor qui m'ait jamais convincu) et là, ben c'est fadasse tout ça.... Je prends la d28 qui est au mur, persuadé qu'elle saura, en grande dame, remettre les pendules à zero....Ben non, je regarde la gibson en coin, déjà fautif de l'avoir trompé avec une guitare plus voyante.... La d28 on la voit, on la veut, on veut faire des cochonneries avec.... La gibson, c'est celle qui peut avoir les dents un peu de travers mais à qui on veut faire des enfants.

J'ai repris la gibson, j'ai rejoué des trucs à la con, après tout le sujet de la conversation importe peu, c'est le fait de discuter qui compte, dans la voix de l'autre on boulie le monde autour.... Je suis allé voir le vendeur et je lui ai demandé de me la garder...Je lui ai demandé la main de sa fille.... La séparation a été rude, même si je sais que je la revois tout bientôt. Je surveille mon téléphone pour voir si elle m'appelle...Ha non merde, je parle d'autre chose là... Hahahahahaha.

'Fin bon voilà, comment un gars qui regardait les gibson de haut en empoignant se fidèle martin va revenir d'ici 2 jours avec un étui gibson à la main, tout honteux, mais heureux. Le divorce sera facile, je suis conciliant et pas contre la polygamie.
Stereotypical working class, bon pour ton poil...
http://www.myspace.com/stereot(...)class
Brother Roger, preacher from Love...
http://www.myspace.com/brotherroger
Les hommes de l'espace arrivent....
http://www.myspace.com/themightyastromen
emixam_54
Et bein elle est où la "grosse betise" ?
Félicitations
petreto1970
GMA : félicitation !

Et surtout : très jolie plume, respect... :-)
Publication en octobre 2019 de : PAROLES & GUITARES DE LUTHIERS
Préfaces de Biréli Lagrène et Jean-Félix Lalanne.
45 luthiers présentés, 316 pages, aux éditions Ex-Aequo.

Auteur des livres "Mes Guitares #1 et#2" aux éditions Ouest France (publiés en oct 2015 et oct 2016)
Préfaces T1, Philippe Manoeuvre et Michel Lag-Chavarria.
Préfaces T2 : Alain Queguiner et Maurice Dupont.

Témoignages de 84 guitaristes (sur les T1 et T2) de tous styles sur leurs guitares :
Louis Bertignac, Tommy Emmanuel, Yarol Poupaud, Angelo Debarre, Christophe Godin, Stephan Forte, Mattrach, Sylvain Luc, Paul Personne, Samy Daussat, Maxime Le Forestier, Axel Bauer, Thomas Dutronc, Gaëtan Roussel, Manu Galvin, Robin Le Mesurier, Keren Ann, Seb Chouard, Hubert-Felix Thiéfaine, Eric Sauviat, Patrick Rondat, Bernard Lavilliers, Serge Teyssot-Gay, Norbert Krief, Philippe Almosnino, Fred Chapellier, JM Kajdan, Jean-Felix Lalanne, Michel Haumont, Pierre Bensusan, François Sciortino, Gildas Arzel, Soig Siberil, Jacques Stotzem, etc.

Ditson 1 by Jack Spira (Australie) - OM Mada Emeric Beaujouan - Maurice Dupont nylon CFN28 custom - Jazz J. Favino - Taka EAN1012 - Ovation Elite 1868
gma
  • gma
  • Vintage Top utilisateur
  • #29
  • Publié par
    gma
    le 13 Jun 08, 16:25
Ayé je l'ai ramenée au bureau là, elle découvrira sa nouvele maison ce soir, j'allumerai quelques bougies et je déboucherai une bonne bouteille pour qu'elle se sente à l'aise.

Après vérification elle est de 79 et je ne vous dirai pas le prix qu'elle m'a couté, mais c'est pas cher vu le bestiau! Elle a besoin d'une petite manucure chez mon luthier, trois fois rien, un petit nettoyage et un changement de sillet (je pense, ça pourra pas faire de mal de toutes façons!) et je l'étrenne sur scène le 21....Cool. Mon fishman va aussi rencontrer sa nouvelle copine. C'est mademoiselle Martin and co qui va tirer la gueule, sachant qu'elle est en sursis vu que je vais peut être la vendre.

C'est le problème avec ces poules de luxe, ça revient cher.... Héhéhéhéhé
Stereotypical working class, bon pour ton poil...
http://www.myspace.com/stereot(...)class
Brother Roger, preacher from Love...
http://www.myspace.com/brotherroger
Les hommes de l'espace arrivent....
http://www.myspace.com/themightyastromen
JulosImac
Je possède depuis onze ans une Blues King Electro qui n'a rien à voir avec la Blues King tout court.
Celle-ci est une "parlour size" réédition de la L-00 des années 20.
La mienne est une "petite" jumbo à pan coupé électroacoustique. Je me revois dans le magasin en essayer plusieurs... J'ai craqué pour la Gibson d'abord par la qualité chaleureuse du son, sa dynamique remarquable, et, il faut bien le dire, par son look.
En ce qui concerne le son, je la trouve polyvalente dans la mesure où l'on peut faire varier le volume de chaque note ou accord dans des proportions plus que significatives. C'est pour moi un critère : hors de portée de la Martin que j'ai essayé juste avant dans la même gamme de prix. Elle a vraiment un chouette son, que ce soit en acoustique ou en électrique, plein de chaleur.
Rien à redire des mécaniques qui tiennent bien l'accord, ni de la finition qui la rend je dois dire plus qu'agréable à regarder, ce qui compte à mon avis car il n'y a rien de tel pour me pousser à y mettre mes mains dessus pour la faire sonner ! Sa livrée sunburst rouge met vraiment bien en valeur le grain du bois. Vue de dos, elle ressemble à s'y méprendre à une guitare jazz genre L-5... Sa touche (palissandre) a le même aspect et les mêmes repères en nacre que sur l'ES-345 avec un double binding sur la caisse, un autre qui court tout le long du manche jusque sur la tête, incrustée du logo Gibson d'avant-guerre et d'un motif évoquant un vase. Elle apparaît décidément comme une digne parente de ses illustres aînées. Avec l'âge, le filet blanc a légèrement viré au crême, ce qui lui donnera plus tard une patine vintage des plus sympas !
Je trouvais l'action trop haute : Team Laser y a remédié. Elle m'avait alors coûté dans les 10 000 boules mais je suis loin de regretter l'investissement.
"Musicien"
Intelligence naïve
Au son des instruments
À musique,

À musique de lèvre nue,
Au bout de la terre connue
Et à l'autre bout

La tête perdue,
Les fines mains d'ici
(Paul Éluard)

 Mac user

En ce moment sur guitare acoustique et électro et Gibson...