Mes débuts dans le jazz, soyez indulgents bande d'enfoirés

Aller à la page: ... 11  
Auteur Message
Brdbelgium
Custom Cool utilisateur


Inscrit le: 28 Dec 14
Localisation: Forchies-la-marche (Belgique)

Répétition du dernier message de la page précédente :
Ouilleouille ouille.

Fait attention, j’ai l’impression que tu prend goût au Jazz.
Haut
Alerter un moderateur
bullfrog
Vintage Cool utilisateur

Inscrit le: 28 Mar 04
Localisation: Liège Belgique

Pierre-Andre a écrit :
j'aimerais bien un constant aller-retour entre la pratique et la théorie, des petits morceaux de bases pour se familiariser, je sais pas.
.


Alors prends un prof et quand il commencera à t expliquer un truc: un conseil, tais toi et écoute le.

_________________
Thank heavens the Ampeg doesn't sound like a Deluxe Reverb!
Haut
Alerter un moderateur
Pierre-Andre
Special Total utilisateur

Inscrit le: 09 Jul 18
Localisation: -

J'aime pas les profs, ils plaquent leur programme au lieu de s'adapter au niveau et aux aspirations de leur élève.

J'ai eu une super prof de piano qui voyait parfaitement mon niveau, ce qui était à ma portée et ce qui ne l'était pas - et elle avait toujours raison... un morceau qui me semblait impossible, trop dur pour moi avec un peu de travail - beaucoup de travail, je suis un acharné quand je suis motivé - j'y arrivais.

Et j'étais fan de Bach par Glenn Gould donc on a fait beaucoup de Bach par Glenn Gould, je lui montrais des morceaux elle me disait Hmm... non ou hmm... oui.

Ou bien elle me jouait plein de morceaux à ma portée, et c'est moi qui disait hmm... non, non... non plus... oui mais non... AH ÇA c'est super !!! et hop, on travaillait le morceau.

Elle me gribouillait la partition de plein d'indications selon ma manière de jouer, au début je me disais "Mais... c'est MON Yop !" mais finalement elle a raison, c'est un document de travail.

Quand je lui disais que j'étais étonné de ne travailler aucune gamme alors que l'image classique de l'élève piano c'est le travail des gammes, elle m'a expliqué que c'était pas la peine de faire des exercices vu qu'on pouvait trouver ces gammes dans des morceaux et elle me montrait plein de morceaux avec telle ou telle gamme, je me souviens qu'elle m'a dit "Et si on veut travailler les octaves par exemple y a ça" et elle me joue un super morceaux de Handel avec des descentes d'octaves dans les graves, c'est magnifique ! J'ai dit "Je... je peux arriver à jouer ça ?!?" elle m'a juste regarder en souriant, levant les sourcils et faisant un petit oui de la tête, tout en continuant à jouer.

L'année d'après elle avait déménagé, sa remplaçante était nulle, apathique, pourtant multi-diplômée de partout, j'ai testé une autre prof de piano, nulle aussi - comparé à ma première prof !

En guitare j'ai testé deux profs, je tiens quelques semaines et j'abandonne.
Haut
Alerter un moderateur
shenton
Custom Cool utilisateur

Inscrit le: 24 Jan 10
Localisation: France

Citation:
Par contre bouquiner un livre purement théorique sur l'harmonie, les intervalles, les rapports des tierces, la roue de quintes etc. c'est chiant, j'aimerais bien un constant aller-retour entre la pratique et la théorie, des petits morceaux de bases pour se familiariser, je sais pas.

Personnellement il y a longtemps que j'ai abandonné cette approche d'harmonie tonale. Elle est vite fastidieuse et ne répond plus beaucoup au développement moderne du jazz.

J'utilise la technique des chordsales ou analyses modales dont le principe consiste à développer des gammes directement à partir des notes caractéristiques des accords

J'ai écrit plusieurs posts sur le sujet, mais je n'ose plus trop en parler par ce que à chaque fois je me fais jeter par les intégristes du tonal.

Mais vu ton tempérament il me semble que cette approche te conviendrait mieux car elle a un aspect intuitif évident.
Haut
Alerter un moderateur
Pierre-Andre
Special Total utilisateur

Inscrit le: 09 Jul 18
Localisation: -

Ah ok merci, je vais allez fouiller dans tes posts et chercher aussi sur le net.

Quand je comprends plus rien à quelles gammes iraient au morceau, j'exploite juste les notes de l'accord de base de la mesure, par exemple quand y a un C même "bizarre", je vois la structure case 8 du C standard et je pioche là-dedans, c'est très limité et c'est une version hyper cheap d'une gamme, mais je me rabats souvent sur cette technique dès que j'arrive plus à rien.
Haut
Alerter un moderateur
Pierre-Andre
Special Total utilisateur

Inscrit le: 09 Jul 18
Localisation: -

Je suis très loin d'improviser en jazz, vu que je suis très loin d'improviser autre chose que du blues, d'une manière générale.
Haut
Alerter un moderateur
skynet
Modérateur


Inscrit le: 23 Aug 03
Localisation: -

Pierre-Andre a écrit :
Ah ok merci, je vais allez fouiller dans tes posts et chercher aussi sur le net.

Quand je comprends plus rien à quelles gammes iraient au morceau, j'exploite juste les notes de l'accord de base de la mesure, par exemple quand y a un C même "bizarre", je vois la structure case 8 du C standard et je pioche là-dedans, c'est très limité et c'est une version hyper cheap d'une gamme, mais je me rabats souvent sur cette technique dès que j'arrive plus à rien.


Oui, les posts de shenton, particulièrement, vont beaucoup t'éclairer.

_________________
https://soundcloud.com/brunoguitare
Haut
Alerter un moderateur
shenton
Custom Cool utilisateur

Inscrit le: 24 Jan 10
Localisation: France

Citation:
Oui, les posts de shenton, particulièrement, vont beaucoup t'éclairer.


je sens comme un léger sarcasme
Haut
Alerter un moderateur
shenton
Custom Cool utilisateur

Inscrit le: 24 Jan 10
Localisation: France

Citation:
Quand je comprends plus rien à quelles gammes iraient au morceau, j'exploite juste les notes de l'accord de base de la mesure, par exemple quand y a un C même "bizarre", je vois la structure case 8 du C standard et je pioche là-dedans, c'est très limité et c'est une version hyper cheap d'une gamme, mais je me rabats souvent sur cette technique dès que j'arrive plus à rien.


Tu es sur la bonne voie.
En effet, si tu as un accord de C tu vas avoir les notes do, mi , sol
les notes qui ne sont pas présentes : re, fa la si ; tu peux les rajouter en mettant n'importes quelle altération . Chaque configuration va correspondre à un mode (ou une gamme) et un accord.

À l'inverse si tu as un accord plus complet, il va correspondre à un ou plusieurs modes.
Par exemple si on reprend l'accord C13/9b
il a comme notes : do reb mi - sol la sib

il manque juste le fa qu'on peut utiliser en fa ou en fa#
ce qui donne :


fa -> do myxo b9 C13/9b
fa# -> do lydien b7 b9 C13/9b/5#

J'espère que tu n'as rien compris (juste pour faire plaisir à Skynet)
et voilà les intégristes attaquent
Haut
Alerter un moderateur
Pierre-Andre
Special Total utilisateur

Inscrit le: 09 Jul 18
Localisation: -

shenton a écrit :
Tu es sur la bonne voie.

WÉÉÉÉ enfin une bonne nouvelle !

Sauf que... c'est pas les notes que je pioche et que j'extrapole aux autres cases, je reste sur les cases de base, donc en C : 8 - 10 - 10 - 11 - 8 - 8

Et je varie en bout d'accord, arpège etc. par exemple en prenant des aigües aux graves les 3 premières notes, j'ai la mélodie de All Of Me, ensuite je descends à (en partant des aigües) 5 -7 -7 parce qu'on est passé en Mi (comme base je passe à 0 - 5 - 7 -7 -7 -5)

C'est simpliste mais c'est la seule chose que j'arrive à faire au mesure que le morceau avance, par exemple quand je dois faire un solo en répèt.
J'appelle plutôt ça "jouer quelque chose pendant le pont" que jouer un solo mais bon.

Pour faire plus subtil faut que je travaille "au repos", en faisant des pauses, en étudiant les développement possible à partir du C, puis du E etc. et à la fin j'ai mon solo, mais pas du tout improvisé pour le coup, et je le recase lors du pont, de manière inspiré comme si je venais de l'improviser .

Donc je suis au début du début de la bonne voie.
Je lace mes chaussures

shenton a écrit :
En effet, si tu as un accord de C tu vas avoir les notes do, mi , sol
les notes qui ne sont pas présentes : re, fa la si ; tu peux les rajouter en mettant n'importes quelle altération . Chaque configuration va correspondre à un mode (ou une gamme) et un accord.

À l'inverse si tu as un accord plus complet, il va correspondre à un ou plusieurs modes.
Par exemple si on reprend l'accord C13/9b
il a comme notes : do reb mi - sol la sib

il manque juste le fa qu'on peut utiliser en fa ou en fa#
ce qui donne :


fa -> do myxo b9 C13/9b
fa# -> do lydien b7 b9 C13/9b/5#

J'espère que tu n'as rien compris (juste pour faire plaisir à Skynet)
et voilà les intégristes attaquent


Merci, c'est intéressant.

Oui je te rassure tout de suite : j'ai rien compris, mais disons que j'ai entrevu certaines choses, c'est déjà un début.
« Mieux vaut un petit bout de vrai chemin que plusieurs longs bouts de faux chemins. » Lao Surla Montagne

Le "J'espère que tu n'as rien compris" me fait penser à une phrase de Niels Bohr, scientifique à l'origine des concepts les plus déroutants de la physique quantique, qui aurait dit « Si vous avez compris c'est que je me suis mal exprimé »

J'espère que le jazz n'est pas aussi compliqué

Je vais donc me pencher sur la structure de l'atome, puis des autres particules et ENSUITE j'attaquerai le jazz.
Bougez pas, ça devrait pas être très long.

shenton a écrit :
et voilà les intégristes attaquent

Je pense que les intégristes, quel que soit le domaine, n'ont qu'un vernis de connaissances et ne s'en servent que pour tenter de briller ou pour em...erder les autres.

Et puis il y a la jolie phrase de Clemenceau « Ne craignez jamais de vous faire des ennemis ; si vous n'en avez pas, c'est que vous n'avez rien fait. »
Haut
Alerter un moderateur
shenton
Custom Cool utilisateur

Inscrit le: 24 Jan 10
Localisation: France

Citation:
« Mieux vaut un petit bout de vrai chemin que plusieurs longs bouts de faux chemins. » Lao Surla Montagne
« Si vous avez compris c'est que je me suis mal exprimé »
je vais donc me pencher sur la structure de l'atome, puis des autres particules et ENSUITE j'attaquerai le jazz.
« Ne craignez jamais de vous faire des ennemis ; si vous n'en avez pas, c'est que vous n'avez rien fait. »


Si ça intéresse, je participe à des discussions sur la relativité restreinte sur un autre site

Pour en revenir aux accords, ce qui serait bien pour évoluer ce serait de passer des accords aux gammes. Il y a un truc que je faisais pour travailler tout ça, en utilisant un logiciel comme guitar pro.
On écrit les accords d'un morceau sur une piste puis sur une autre on développe les gammes suivants le principe des notes de l'accord + les notes manquantes; et on travaille là-dessus ; d'abord en écoutant puis en jouant puis en développant des phrases à partir des gammes. Tu ne vas pas faire du Maclaughlin d'ici la semaine prochaine, mais c'est plutôt efficace est plutôt sympa.
Haut
Alerter un moderateur
Page 11 sur 13 Mes débuts dans le jazz, soyez indulgents bande d'enfoirés › début du sujet
Aller à la page: ... 11