Gibson lance un avertissement aux copieurs

La rédaction - Le 20 Juin 2019
Gibson lance un avertissement aux copieurs
Alors que les ondes étaient jusqu'à présent positives sur le renouveau de Gibson depuis le changement de direction fin 2018, un grain de sable vient d'enrayer la machine et l'enthousiasme général après que Marc Agnesi de Gibson ait mis en garde les fabricants qui copient les guitares Gibson, provocant ainsi une levée de boucliers sur internet. Qu'en est-il vraiment ?

C'est dans une vidéo intitulée Gibson Play Authentic, qui a depuis été retirée de YouTube mais que vous pouvez consulter sur Reddit) que Marc Agnesi de Gibson cherche à défendre l'héritage de Gibson en matière d'innovations et de design depuis plus de 125 ans et pour les 125 ans à venir. Il décrit les modèles phares de la marque et leurs spécificités en commençant par la Les Paul singlecut avec table en érable sculptée, puis la SG avec ses deux cornes, les "oreilles de souris" (mouse ear) des ES-335, 345 et 355 avec leur larges ouïes en F ainsi que les designs de Ted McCarty plus futuristes tels que la Flying V et l'Explorer, comptant "parmi les guitares les plus copiées et imitées". Il enchaine avec la forme de la tête évoquant pour certains un livre ouvert ou une moustache pour d'autres, l'incrustation Split Diamond de la série Custom ou celle en forme de couronne ou d'ananas sur les têtes des SG et ES.

 L'avertissement aux fabricants

"Toutes ces innovations et ces designs sont des marques déposées par Gibson. […] Toute copie d'un de ces éléments que l'on vient de lister est par définition une contrefaçon d'une guitare Gibson". Marc Agnesi adresse ensuite directement aux fabricants un avertissement : nous cherchons les copieurs et nous cherchons à protéger l'héritage et les designs créés par Gibson. C'est cette phrase qui a déclenché les nombreuses réactions sur Internet notamment de la part de luthiers aux Etats-Unis ainsi qu'en France et en Europe. Le terme 'manufacturers' en anglais fait plus souvent référence aux industriels qu'aux artisans et il est bon de rappeler qu'avant cela dans la vidéo, Agnesi évoquait les guitares importées de qualité inférieure et que dans sa conclusion il dit ne pas vouloir "étouffer" le marché Boutique. Il appartiendra à Gibson de clarifier cela pour savoir qui est véritablement la "cible" de cet avertissement et quelles suites y seront données.

Un problème de forme plus que de fond ?

Mais au fond, est-il vraiment surprenant qu'une marque, peu importe laquelle, cherche à protéger ses inventions ? Qu'y-a-t-il de nouveau à cela ? On s'en souvient, Gibson avait déjà poursuivit PRS et perdu d'ailleurs le procès en question, ce qui avait fait grand bruit. PRS avait quant à eux fait couler beaucoup d'encre avec la sortie de la Silver Sky de John Mayer dont les similitudes avec la Stratocaster étaient troublantes malgré les nombreuses modifications apportées. On évoquait récemment le cas d'Electro Harmonix qui vient de remporter son procès contre Mooer.

L'ironie du sort...

Il semble s'agir plutôt d'une grande maladresse dans la forme plus que dans le fond qu'on peut imputer à Gibson et Marc Agnesi en particulier. Un certaine forme d'arrogance ressort de cette vidéo pour celui qui, avant de rejoindre la nouvelle équipe dirigeante de Gibson début 2019 en tant que Director of Brand Experience, travaillait dans le célèbre magasin d'instruments vintage Norman's Rare Guitars où il publiait notamment des vidéos Guitar Of The Day avec régulièrement des modèles très inspirés des designs de Gibson, ce que bon nombre d'internautes rappellent à son bon souvenir.

 

ARTICLES SUR LE MEME THEME

DISCUSSIONS SUR LES FORUMS

Lire les 83 messages sur le sujet Gibson Play Authentic : la vidéo qui dérange

Laisser un commentaire à propos de cet article :
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :
Créer un compte gratuitement

 

Articles similaires :