The Psychedelic Section

Rappel du dernier message de la page précédente :
Slyonline2
The Amboy Dukes - The Amboy Dukes - 1967





The Amboy Dukes

The Amboy Dukes était le premier (ou l'un des premiers) groupe de Ted Nugent.
Ils viennent de la scène "high energy" de Detroit comme SRC, The Stooges, Bob Seger, The Rationals, MC5 et beaucoup d'autres...

Ils sont surtout connu pour leur seul hit, l'excellent Journey to the Center of the Mind, du même titre que leur second album de 1968 (page 32), puis ils enregistrèrent encore 2-3 bons albums fin 60' et début 70' mais aucun autre n'atteindra plus les sommets du son vintage, garage psych et excitant des deux premiers.

Pour l’Encyclopédie du Heavy Metal, The Amboy Dukes était un groupe psychédélic rock pionnier pratiquant une combinaison entre psychédélia et un proto metal influencé par The Jimi Hendrix Experience et Cream, parfois leur style est décrit comme de l'acid rock, voire même comme l'une des premières formes naissante du hard rock.

Un peu plus tard, le guitar hero redneck et caricatural Ted Nugent, déclarât, dans l'un de ces discours ultra conservateurs anti drogues, que The Amboy Dukes ne célébrait pas plus les drogues que n'importe quel groupe de la fin des sixties et qu'il n'avait jamais pris de drogues de sa vie, pas même fumer un joint...
Sur les paroles de Journey to the Center of the Mind, il a affirmé n'avoir pas saisi la référence a des états de conscience modifiés à l'époque de l'écriture de la chanson....

Quoiqu'il en soit, il semble que c'était surtout Steve Farmer, le deuxième guitariste, qui composait les paroles et la partie orientée "psychédélic", sur un son proto metal plutôt à l'initiative de Nugent.

Le style de guitare flamboyant et unique de Nugent est devenu iconique, avec l'utilisation de la Gibson Byrdland https://en.wikipedia.org/wiki/(...)dland , guitare hollow body dont le choix inhabituel pour ce genre de musique lui a permis, au travers d'un gain et volume considérable, de maitriser le feedback.

Leur seul hit single




Playlist Complète :

Être plutôt que paraître, brouter plutôt que paître...
Slyonline2
The Green Pajamas - Indian Winter - 1997


The Green Pajamas est un groupe de Seattle, Washington.

https://thegreenpajamas1.bandcamp.com/
https://www.facebook.com/TheGr(...)amas/

Inspiré par la vague néo-psychédélic du Paisley Underground, ils se sont formés au printemps 1984, lorsque Jeff Kelly et Joe Ross ont enregistré et sorti leur premier album, Summer Of Lust.

Le groupe sort 33 albums entre 1984 et 2014 sans jamais être publié par un label majeur.







Playlist Complète :

Être plutôt que paraître, brouter plutôt que paître...
Slyonline2
Five By Five - Next Exit - 1968


Five By Five était un groupe garage psych de l'Arkansas.

Ils ont sorti l'album complet intitulé Next Exit ainsi que 8 singles, dont quelques reprises de tueurs comme ce Seven and Seven Is de Love ou le Fire de Jimi Hendrix.



Être plutôt que paraître, brouter plutôt que paître...
Slyonline2
Lazy Smoke - Corridor of Faces - 1968


https://lazysmoke.bandcamp.com(...)faces

L'album Corridor of Faces est enregistré durant l'été 1968, avec de faibles moyens, techniques comme financiers : un budget dérisoire de 1000 $ couvrant toutes les étapes de la production.
Lorsqu'il paraît quelques mois plus tard, en mars 1969, Lazy Smoke n'existe plus, au grand dam de son principal compositeur, John Pollano (guitare rythmique et chant), ainsi que du label Onyx, mis dans l'incapacité d'assurer une promotion efficace.

Résultat, un flop retentissant : à peine cinq cents exemplaires vendus.

Vexation supplémentaire : la qualité du pressage s'avère très inférieure à celle du recording originel.

L'histoire pourrait s’arrêter là, mais sans compter sur la persévérante nostalgie d’une époque qui a fatalement conduit à deux rééditions de ce LP devenu culte et dispendieux — un bon exemplaire se négociant aux alentours de 1500 dollars.

Sur le style, on est sur une excellente pop psychédélic et mélancolique, clairement influencée par John Lennon / The Beatles de Rubber Soul ou de Revolver, mais avec certains effets de studio de la période Sgt Pepper's avec un traitement lo-fi...





Playlist Complète :

Être plutôt que paraître, brouter plutôt que paître...
Slyonline2
Earth Island - We Must Survive - 1970


Cet unique album de Earth Island, groupe originaire d'Hollywood en Californie et produit par Kim Fowley, sorti en juin 1970, n'est certainement pas un album exceptionnel, mais il présente malgré tout une grande variété d'arrangements et de styles, entre sunshine pop, psychédélia et garage.

Surtout, je trouve que We Must Survive est représentatif de l'émergence, dés la fin des années 60, d'une conscience écologique et de la nécessité de préserver la planète,... considération au combien toujours d'actualité...

(A ce sujet, voir aussi le groupe canadien The Jarvis Street Revue - Mr. Oil Man de 1970, page 114)





Playlist Complète :

Être plutôt que paraître, brouter plutôt que paître...
Slyonline2
RESEARCH 1-6-12 - Lookin' in the Toaster - 1968

Juste un extrait de l'album In Research du groupe/trio RESEARCH 1-6-12 dont je n'ai aucune infos.

J'ai quand même écouté l'album qui est très très hétéroclite et totalement inégal d'un titre a un autre, quasiment de manière schizophrénique.

L'album In Research


Être plutôt que paraître, brouter plutôt que paître...
Slyonline2
Tim Dawe - Penrod - 1969


Tim Dawe, de son vrai nom Jerry Penrod, vient de San Diego en Californie.

Il faisait partie, comme bassiste, de la première formation d'Iron Butterfly et jouait sur Heavy, le premier album du groupe, sorti en janvier 1968.

Tim Dawe

Son album Penrod paraît en 1969 sur Straight, le label de Frank Zappa, il contient le (presque) hit Junkie John, qui se voit récompensé d'un succès national, jusqu'à ce qu'il soit banni des ondes pour ses références à la drogue.

Penrod Shofield” est aussi le nom du personnage d'un comic strip de 1914, a qui il arrive diverses mésaventures, et qui figure sur la pochette.

L’intérieur révèle le nom des musiciens : Tim Dawe (guitar, vocals), Arnie Goodman (keyboards), Chris Kebeck (guitar), Claude Mathis (drums), Don Parrish (bass); aucun, si ce n'est Tim Dawe, ne semble avoir participé à d'autres albums.

L'auteur signe la totalité des compositions, Jerry Yester (un ex membre de Lovin' Spoonful) assure les arrangements et la production, Zappa est le producteur exécutif.

L'album est trop éclectique pour supporter une classification stricte, néanmoins il y a une influence d'autres artistes prénommés Tim et issus du folk rock, comme Tim Buckley ou Tim Hardin.





Playlist Complète :

Être plutôt que paraître, brouter plutôt que paître...
Slyonline2
Thee Hypnotics - Live'r Than God - 1989


Thee Hypnotics était un groupe de rock britannique, originaire de High Wycombe, en Angleterre.

Leur style musical est influencé par des groupes heavy psychédélic des années 60 comme The Stooges, MC5, The Doors, Blue Cheer, Led Zeppelin et Pink Fairies.

Leur chanteur, Jim Jones, est le leader du groupe The Jim Jones Revue.

Dans les années 90, ils sont une sorte de trait d'union (un peu comme Neil Young) entre heavy psyché, grunge et stoner.

En 1989, Thee Hypnotics commence à attirer l'attention aux États-Unis en particulier à Seattle là où le label Sub Pop fait d'eux leur première signature britannique et Thee Hypnotics partage des pages avec Mudhoney, Screaming Trees et Nirvana dans le magazine Backlash.

The Damned joue avec le groupe et The Lords of the New Church rencontrera le chanteur Jim Jones pour lui demander de chanter pour The Lords, mais il déclinera l'offre.

À leur retour des États-Unis, Thee Hypnotics sont promus par le label Londonien Beggars Banquet.

En 1990, ils terminent leur tournée européenne, jouant avec The Cramps et avec Mudhoney, Sonic Youth et Nick Cave and the Bad Seeds au Reading Festival.

Thee Hypnotics embarquent pour leur première tournée américaine majeure avec Mudhoney et Screaming Trees, puis jouent avec Tad.

Sur leur tournée britannique ils jouèrent avec The Black Crowes au Hammersmith Odeon en 1991.

Avec le label American Recordings, qui leur offre d'enregistrer un troisième album, le groupe se délocalise à Los Angeles pour leur dernier album, The Very Crystal Speed Machine (1993), qui est produit par Chris Robinson.

L'album devait transiter entre Beggars Banquet et American Recordings, mais à cause de problèmes financiers avec le label, l'album ne sera pas suffisamment promu et ne se vendra pas assez.

À leur retour au Royaume-Uni, Thee Hypnotics continue de jouer et tourner.

Un dernier album, Earth Blues 99/Thing 4 U (1997) est enregistré aux Toe Rag Studios.

Leur popularité déclinant, le groupe se sépare en 1999.





Playlist Complète :

Être plutôt que paraître, brouter plutôt que paître...
Slyonline2
Aphrodite's Child - The Four Horsemen - 1972


The Four Horsemen est le hit single extrait du double album concept 666 du groupe de psychédélic rock progressif grec Aphrodite's Child, sorti en 1972.

666 est leur troisième et dernier album puisque le groupe s'est séparé avant même sa parution.
La musique est composée par Vangelis et les textes grecs sont de Yannis Tsarouchis, ceux en anglais sont de Costas Ferris.
Demis Roussos chante sur The Four Horsemen.

Cet album est l'adaptation musicale de l'Apocalypse de Saint-Jean issu du dernier livre du Nouveau Testament, le titre faisant référence au nombre de la Bête (chapitre 13, verset 18 ).

Les titres contenus sur cette œuvre sont assez différents les uns des autres, que ce soit par leur durée ou par leur style, certains titres sont psychédélics alors que d'autres sonnent progressifs ou hard rock.

À sa sortie, l'album est censuré dans plusieurs pays, entre autres pour ses références au satanisme.

À l'intérieur de la pochette, on peut lire : « This work was recorded under the influence of “Sahlep” »
(« Cet album a été enregistré sous l'influence du “Sahlep” »), phrase qui, elle aussi, sème la controverse.

En fait l'influence psychédélic et maléfique de « Sahlep » c'est ça :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Salep

Pour moi, l'un des meilleurs solos guitare de l'histoire du rock.

Être plutôt que paraître, brouter plutôt que paître...
Slyonline2
Rain – Tomorrow Never Comes : The NYC Sessions 1967-1968 - 2024


Première édition d'un album pop psychédélic oublié du trio anglo-américain post-Lomax Alliance.

Une sorte de classique du son "les Beatles rencontrent la côte ouest" pour ce groupe qui a joué au Fillmore et au Whiskey A Go-Go mais qui n'a jamais réussi à décrocher un contrat d'enregistrement.

Après le nom du groupe Undertakers, Brian Epstein fût le manager entre le Royaume-Uni et les États-Unis du groupe Lomax Alliance, juste avant leur split au milieu de 1967.
Jackie Lomax signât ensuite en solo avec le label naissant Apple tandis que ses anciens collègues sont retournés à New York.

Uniquement le single (enregistré avec Lomax toujours impliqué) était publié sous le nom One, puis le trio s'est rebaptisé Rain, d'après leur face B préférée des Beatles. (excellent choix )

Ils se sont séparés après un bref passage sous le nom de The Gypsy Wizards Band.







Playlist Complète :

Être plutôt que paraître, brouter plutôt que paître...
Slyonline2
The Lumenate App (application téléphone)

Je voudrais partager avec vous cette découverte incroyable que j'ai faite la semaine dernière :
Une vraie expérience psychédélique sans drogues


https://lumenategrowth.com/the(...)-app/

C'est une application pour téléphone Apple ou Android téléchargeable à partir du code barre ou du lien ci dessus.

Le principe : l'application permet d'utiliser la lumière stroboscopique sur le modèle de la Dream Machine, phénomène connu depuis les années 60' https://fr.wikipedia.org/wiki/(...)chine
La rotation du cylindre faisait que la lumière émise par l'ampoule traverse les fentes à une fréquence particulière ayant la propriété de plonger le cerveau dans un état de détente et de procurer des visions intenses à l'utilisateur, lorsque celui-ci regarde la Dreamachine les yeux fermés, à travers ses paupières.

Cela plonge le cerveau dans différentes fréquences de rythmes alpha, proches de celles du rêve et de l'inconscient.

L'idée de génie des chercheurs est d'avoir pu adapter les fréquences de lumières stroboscopes a la lumière torche d'un smartphone pour pouvoir plonger l'utilisateur dans un état méditatif psychédélic, j'avais évoqué la Dream Machine et les lights shows stroboscopes page 95.

Citation:
Get yourself comfortable, turn your phone so the flashlight is facing you, close your eyes then fall effortlessly into a calming and immersive journey through a constantly shifting kaleidoscope of colours created by your subconscious…

Donc j'ai essayé, la version est gratuite pour des programmes de bases, c'est déjà largement convaincant.
Sinon 6 euros par mois pour débloquer tous les programmes.

Très rapidement, j'ai vu différentes couleurs bleues, vertes, roses, jaunes... qui apparaissent alors que la lumière du téléphone n'est que blanche.
Progressivement, des formes apparaissent sous des motifs de type kaléidoscope.

Je dors mieux, je me sens plus détendu et l'application permet d'améliorer la créativité, la méditation et même de laisser le cerveau élaborer des solutions a des problèmes irrésolus ordinairement.

Concrètement, comment ça marche ? :

- A partir du scan code, on télécharge l'appli
- Ouvrir un compte gratuitement avec pseudo et adresse mail et mot de passe
- S'engager a respecter les conditions d'utilisation, dont la plus importante : Ne pas utiliser l'application si on est sujet a l'épilepsie.
- S'installer au calme, allongé dans le noir ou la pénombre.
- L'arrière du téléphone ou il y a la torche est tourné vers les yeux, lancer le programme et fermez les yeux (c'est important).

Franchement, c'est incroyable, ça fonctionne.
L'appli permet d’arrêter le discours intérieur et d’accéder instantanément au silence intérieur, comme à travers la pratique de la méditation, d'ailleurs c'est utilisé comme technique de relaxation.
Le cerveau se met a créer des couleurs et des formes de manière spontanée...

J'aimerai bien avoir le retour d'autres personnes...

J'ai contrevenu aux conditions d'usages : l'alcool atténue les effets, la weed les accentuent...
Être plutôt que paraître, brouter plutôt que paître...
SupaDog
C'est pas encore comme ça que tu me convaincra d'acheter un smartphone, suppôt du grand capital!!!


Quand au Jim Jones Revue ça doit etre l'un des meilleurs concerts de Rock'n'Roll que j'ai du voir... Littéralement un truc genre Little Richards joue avec les Sonics ou genre Et Quatre Twin Reverb à blinde (les guitares etaient plus fortes que la façade....
Mais ils n'existent plus depuis dix ans et maintenant c'est le Jim Jones All Star...
https://jimjonesallstars.com/#watch

Voila,voila... Quand à mon morceau préféré de 666 pour ceux que ça intéresse c'est celui-ci...
Avec la voix torride le la sublime Irene Papas

On l'écoutait en boucle en montée de trip.... ça nous rendait fous....
Et une fois bien partis on passait à ça

en pis on partait en vadrouille...
Slyonline2
SupaDog a écrit :
C'est pas encore comme ça que tu me convaincra d'acheter un smartphone, suppôt du grand capital!!!

Pourtant c'est la première fois que j'y trouve une utilisation réellement concrète et profitable, dommage.
Être plutôt que paraître, brouter plutôt que paître...
SupaDog
Slyonline2 a écrit :
SupaDog a écrit :
C'est pas encore comme ça que tu me convaincra d'acheter un smartphone, suppôt du grand capital!!!

Pourtant c'est la première fois que j'y trouve une utilisation réellement concrète et profitable, dommage.


J'imagine mais trop d'inconvénients pour un si petit avantage.... (et au pire je taxerais celui de ma femme, gniark!gniark!)
Mais mon projecteur "Mathmos" me permet de bonnes séances de contemplation aussi et personne n'est au courant... Parce que moi c'est ça qui me gave avec un Smarphone c'est quand même de filer des détails de ma vie aux GAFA's et à tous leur acheteurs de fichiers nomimaux, je balance déja assez de conneries sur le net!!
Slyonline2
SupaDog a écrit :
Slyonline2 a écrit :
SupaDog a écrit :
C'est pas encore comme ça que tu me convaincra d'acheter un smartphone, suppôt du grand capital!!!

Pourtant c'est la première fois que j'y trouve une utilisation réellement concrète et profitable, dommage.


J'imagine mais trop d'inconvénients pour un si petit avantage.... (et au pire je taxerais celui de ma femme, gniark!gniark!)
Mais mon projecteur "Mathmos" me permet de bonnes séances de contemplation aussi et personne n'est au courant... Parce que moi c'est ça qui me gave avec un Smarphone c'est quand même de filer des détails de ma vie aux GAFA's et à tous leur acheteurs de fichiers nomimaux, je balance déja assez de conneries sur le net!!


Ouais je comprends complètement, j'ai fini par en avoir un sur le tard, un peu contraint et résigné
J'ai souvent envie de le claquer au sol tellement je trouve ça zombifiant et un vrai traceur en plus

Continu de résister au consumérisme débilitant et n'en achète surtout pas mais a l'occasion, essaye quand même sur celui de ta femme, c'est bluffant je t'assure.

https://www.vice.com/fr/articl(...)riper
Être plutôt que paraître, brouter plutôt que paître...
SupaDog
Slyonline2 a écrit :
SupaDog a écrit :
Slyonline2 a écrit :
SupaDog a écrit :
C'est pas encore comme ça que tu me convaincra d'acheter un smartphone, suppôt du grand capital!!!

Pourtant c'est la première fois que j'y trouve une utilisation réellement concrète et profitable, dommage.


J'imagine mais trop d'inconvénients pour un si petit avantage.... (et au pire je taxerais celui de ma femme, gniark!gniark!)
Mais mon projecteur "Mathmos" me permet de bonnes séances de contemplation aussi et personne n'est au courant... Parce que moi c'est ça qui me gave avec un Smarphone c'est quand même de filer des détails de ma vie aux GAFA's et à tous leur acheteurs de fichiers nomimaux, je balance déja assez de conneries sur le net!!


Ouais je comprends complètement, j'ai fini par en avoir un sur le tard, un peu contraint et résigné
J'ai souvent envie de le claquer au sol tellement je trouve ça zombifiant et un vrai traceur en plus

Continu de résister au consumérisme débilitant et n'en achète surtout pas mais a l'occasion, essaye quand même sur celui de ta femme, c'est bluffant je t'assure.

https://www.vice.com/fr/articl(...)riper

Je note....

En ce moment sur groupes / artistes pros...