J'ai un rythme pourri...

Aller à la page: 4
Auteur Message
Pickasso
Custom Supra utilisateur

Inscrit le: 23 Dec 04
Localisation: difficile

Répétition du dernier message de la page précédente :
Ça dépend aussi si tu es "dedans", si tu es concentré sur le bruit des voisins ça peut se sentir dans le rythme, par exemple. Pour être "imprégné" du rythme d'un morceau, encore faut-il l'aimer!
Haut
Alerter un moderateur
Colonel Blues
Vintage Total utilisateur


Inscrit le: 03 Oct 06
Localisation: Val d'Oise (95)

Salut vous tous !

Alors ça, c'est vraiment un bon topic !

C'est incroyable le nombre de gratteux que j'ai pu croiser en 30 ans (et quelques... ), qui sont capables de te jouer les intros et les chorus les plus difficiles et les plus rapides, mais sont "infoutus" de tenir une pauvre rythmique bien carrée, sans parler d'un blues-rock en 12 mesures...

Avant toute chose, comme le disait quelqu'un plus haut, il faut "danser" le truc, la pulse est quelque chose qu'on ressent physiquement, pas intellectuellement du tout ! On peut compter pour mettre une rythmique en place, mais après, il faut se défaire du comptage si on veut que ça groove !

J'ai plusieurs élèves, et force est de reconnaître que tout le monde n'est pas égal face au rythme, c'est visiblement quelque chose d'inné pour certains, et ceux qui ont le rythme "naturel" se font plus vite plaisir car ils peuvent rapidement jouer en groupe, même s'ils peinent encore bien fort au moindre solo à passer...

Donc, même si ça peut paraître bête, pour ceux qui ont des difficultés, posez votre gratte, mettez le back-track en route et BOUGEZ dessus, faites du "air guitar" s'il le faut, déplacez-vous avec la musique, tapez sur un coin de table ou tout autre chose, dans vos mains, du moment que vous êtes DANS le tempo de ce que vous écoutez !

Et ensuite, prenez n'importe quel accord en Palm-Mute, restez dessus et jouez des croches régulières ( 1-2-3-4-5-6-7-8 ), puis marquez les accents ( 1-2-3-4-5-6-7-8 ), avec si possible une boîte à rythme derrière…

Et dites-vous bien que finalement, il y a plus de plaisir à jouer l' "accompagnement" entier d'un morceau, qu'on peut alors chanter, qu'à se saouler de solos (soli ?) inutilisables autrement que seul dans sa chambre…

Haut
Alerter un moderateur
Pickasso
Custom Supra utilisateur

Inscrit le: 23 Dec 04
Localisation: difficile

C'est vrai que travailler des morceaux de solo avec le métronome c'est pas ce qu'il y a de plus "immersif" comme méthode. C'est peut-être déjà mieux de commencer à apprendre en grattant des rythmiques simples à l'acoustique où les bras bougent, on peut chanter et taper du pied sans avoir à se soucier des doigtés ou autres difficultés "soloesques"...
Haut
Alerter un moderateur
Invité
Inscrit le: -
Localisation: -

J'ai fait la triste expérience de bosser avec un mauvais batteur.
Je répétais le morceau avec des backing track... niquel.

Une fois dans la salle de répèt... plus rien... In fine le bassiste nous a convoqué pour qu'on évoque le cas du nouveau batteur... Il foutait en l'air tout le monde...

Ce Monsieur n'a jamais rien voulu entendre... il ne se rendait compte de rien...
Haut
Loann
Custom Top utilisateur

Inscrit le: 13 Jun 09
Localisation: Genève (Suisse)

Bob_Dillon a écrit :
Mais quand on veut bosser seul, comment se rendre compte si l'on est dans le rythme ou pas.
Par exemple : en jouant des croches à 40 bpm, comment savoir si la deuxième croche est en place ou pas, vu qu'on n'a pas le repère du métronome sur cette partie du temps (même chose si l'on travaille des triolets, doubles croches, etc...) ?


- Enregistre-toi, puis réécoute
- Enregistre-toi, puis fais écouter à quelqu'un (même sur ce forum par exemple, on pourrait créer un sujet "suis-je en rythme ?")
- Enregistre-toi, puis synchronise sur un métronome en croches (ou, le cas échéant, en noires au double du tempo, soit 80 en l'occurrence ; triolets = 3x ; doubles croches = 4x)


Sinon y'a un petit exercice ludique que j'ai fait faire à certains jeunes élèves du temps où je donnais des cours de poum-schla : on cache les montres, on met 4 temps de décompte au métronome à 60 (ou pas), et ensuite on s'efforce d'estimer la durée d'une minute (donc compter jusqu'à 60, comme 60 bpm = 1 bps[econde])
Si vous faites moins d'une minutes, vous avez tendance à accélérer, si vous faites plus d'une minute vous ralentissez, si vous faites une minute pile (+- 2 secondes, soyons indulgent), c'est tip top. C'est pas rare de voir 40 secondes.


Sinon, concernant la définition d'un "bon batteur", ça fluctue énormément selon les critères. Certains veulent un batteur solide comme un roc, alors que d'autres préfèrent un batteur plus expressif, qui a pas peur de faire fluctuer le tempo de +-5%. Certains veulent qu'il joue plus fort, d'autres qu'il arrête de leur péter les oreilles... etc (mais c'est certain qu'on trouve des batteurs objectivement mauvais)
Certains veulent un batteur qui joue ce qu'ils ont écrit sur guitar pro, d'autres lui demandent sans arrêt de faire "des transitions" pour cacher les failles dans les compos
Haut
Alerter un moderateur
Invité
Inscrit le: -
Localisation: -

Je suis d'accord avec toi, cependant un batteur qui n'a pas de "rythme" carré peut envoyer tout le groupe à la ramasse.
Depuis le chagement de batteur, plus de soucis. A la limite, je ne sais pas s'il est 100% carré, mais tout le monde joue "ensemble" maintenant.
Haut
daoudd
Custom Top utilisateur


Inscrit le: 01 Dec 07
Localisation: dans l'est

ché plus qui a dit , dans la musique le plus difficile , ce sont les silences

_________________
"L'histoire, c'est un conte de faits..."
Haut
Alerter un moderateur
daron_malakian
Special Supra utilisateur


Inscrit le: 21 Oct 05
Localisation: Belgique ( pres de lille )

hello a tous , desolé du retard ,

merci pour toute vos réponses , j'ai tout lu , et ça ma donner des idées et de bon conseils .

en ce moment je m'entraine a jouer avec un casque audio et la chanson derriere pour bien avoir la musique en tête c'est une bonne idée?
Haut
Alerter un moderateur
Invité
Inscrit le: -
Localisation: -

Colonel Blues a écrit :
Salut vous tous !

Alors ça, c'est vraiment un bon topic !

C'est incroyable le nombre de gratteux que j'ai pu croiser en 30 ans (et quelques... ), qui sont capables de te jouer les intros et les chorus les plus difficiles et les plus rapides, mais sont "infoutus" de tenir une pauvre rythmique bien carrée, sans parler d'un blues-rock en 12 mesures...

Avant toute chose, comme le disait quelqu'un plus haut, il faut "danser" le truc, la pulse est quelque chose qu'on ressent physiquement, pas intellectuellement du tout ! On peut compter pour mettre une rythmique en place, mais après, il faut se défaire du comptage si on veut que ça groove !

J'ai plusieurs élèves, et force est de reconnaître que tout le monde n'est pas égal face au rythme, c'est visiblement quelque chose d'inné pour certains, et ceux qui ont le rythme "naturel" se font plus vite plaisir car ils peuvent rapidement jouer en groupe, même s'ils peinent encore bien fort au moindre solo à passer...

Donc, même si ça peut paraître bête, pour ceux qui ont des difficultés, posez votre gratte, mettez le back-track en route et BOUGEZ dessus, faites du "air guitar" s'il le faut, déplacez-vous avec la musique, tapez sur un coin de table ou tout autre chose, dans vos mains, du moment que vous êtes DANS le tempo de ce que vous écoutez !

Et ensuite, prenez n'importe quel accord en Palm-Mute, restez dessus et jouez des croches régulières ( 1-2-3-4-5-6-7-8 ), puis marquez les accents ( 1-2-3-4-5-6-7-8 ), avec si possible une boîte à rythme derrière…

Et dites-vous bien que finalement, il y a plus de plaisir à jouer l' "accompagnement" entier d'un morceau, qu'on peut alors chanter, qu'à se saouler de solos (soli ?) inutilisables autrement que seul dans sa chambre…



Le pb avec cette méthode, que j'utilise, c'est qu'après tu ne peux t'empêcher de le faire partout... J'ai donc régulièrement l'air con dans les magasins à faire mes courses... en rythme...



J'adhère à la remarque sur les soli... il m'arrive de plus en plus de remplacer les soli dans les compos par des rythmiques enrichies.
Haut
fagnyfagno
Special Top utilisateur

Inscrit le: 11 Apr 08
Localisation: Bruxelles (11, Belgique)

moi je te conseille d'écouter beaucoup de musiques, de mémoriser et d essayer de les reproduire avec tablature. Des rythmique genre smell like ten spirit ou about a girl ou encore wonderwall. Puis quand tu sera habitué au rythme ben tu les reproduira automatiquement sur ta guitare sans le vouloir. Et entraine toi bien sur les aller-retour, c'est la clé.
Haut
Alerter un moderateur
Invité
Inscrit le: -
Localisation: -

Cela reste dans le sujet: (j'ai un rythme pourri: moi aussi !)

Si on est mauvais en rythmique, on ne pourra jamais être un soliste ?

Ce qui suppose forcément qu'il être faut un guitariste rythmique avant de pouvoir prétendre devenir un soliste ?

Je tente de travailler ma rythmique mais cela m'arrache les tripes, je galères à fond, c'est complètement anti-naturel chez moi... J'ai pas de plaisir, je dirai même que je souffre.... (alors que la musique doit rester un plaisir !!!)
Mais bon, il semble que c'est un passage obligé !!!! Sinon, il semble que l'on est condamné à jouer des solos parfois très techniques mais "à côté"...

Donc si on est mauvais en rythmique, on ne pourra jamais être un soliste ?
Haut
Page 4 sur 7 J'ai un rythme pourri... › début du sujet
Aller à la page: 4