Concours Elixir

Pourquoi il faut essayer la MXR Poly Blue Octave

La rédaction - Le 11 Février 2022
Pourquoi il faut essayer la MXR Poly Blue Octave
Ah en voilà une question qu'elle est bonne ! En toute modestie, bien sûr… Peut être connaissez-vous la Blue Box de MXR qui associe un circuit de fuzz à une double octave inférieure ou que vous l'avez entendue dans le solo de "Fool in the Rain" de Jimmy Page. Imaginez maintenant que vous puissiez doser 1 ou 2 octave inférieure ou supérieure, le tout en mono ou polyphonique avec en plus quelques modulations bien senties. C'est tout le programme qui nous attend avec cette nouvelle pédale MXR Poly Blue Octave !

En y regardant de plus près, on peut voir dans cette MXR Poly Blue Octave une sorte de compilation des meilleures pédales de la marque. Comme évoqué en introduction on y trouve le circuit de Fuzz de la Blue Box qu'on pourra activer ou désactiver via le bouton Fuzz ou grâce à une pédale de switch externe (non fournie) qu'on branchera dans le port EXP. Ce dernier pourra également recevoir une pédale d'expression telle que la Dunlop DVP5 Volume X 8 qui permettra de passer progressivement d'un pré-réglage à un second. Pour doser le niveau de sortie de la Fuzz il faudra maintenir le bouton Fuzz qui clignotera en bleu, puis ajuster le niveau avec le potentiomètre Dry. On appuie de nouveau et c'est enregistré.

La Poly Blue Octave met à disposition 4 divisions d'octaves ayant chacune un niveau indépendant. SUB-1 et SUB-2 comme sur la Blue Box mais aussi la MXR Vintage Bass Octave dans les graves, OCT+1 comme sur la MXR Octavio Fuzz pour des sons "hendrixiens" et OCT+2 pour les octaves supérieures dans les aiguës. Le potard DRY viendra doser le signal traité ou pas par l'effet afin d'au choix conserver la dynamique du signal d'entrée qui sera légèrement coloré par la pédale ou au contraire à niveau élevé pour transformer complètement le son. Le bouton Mono lui déterminera si la pédale opère en mode monophonique ou polyphonique ce qui aura un impact sur à la fois les sections d'octaves qui changeront la tonalité (pitch shifting) d'une seule note à la fois ou de plusieurs dans un accord par exemple, mais aussi sur la section de Modulation contrôlée par le bouton MOD.

Vous ne croyez pas qu'on parlait d'un best of MXR sans évoquer la MXR Phase 90 chère aux oreilles du regretté Eddie Van Halen et de beaucoup d'autres guitaristes depuis tout de même ! C'est la modulation qu'on obtiendra en mode Mono alors qu'en mode poly c'est l'effet rotatif inspiré d'une cabine Leslie à laquelle on aura droit. Il suffira de tourner le potentiomètre à zéro pour désactiver la modulation (également valable pour les 4 octaves) ou de doser l'effet progressivement jusque'à obtention du son qui vous convient. La pédale opère en True Bypass si bien qu'elle ne viendra pas altérer le signal lorsqu'elle est désactivée.

Seul petit regret c'est que la fiche d'alimentation se situe sur la tranche droite de la pédale juste à côté de l'entrée jack. Ce n'est pas l'idéal pour optimiser l'espace sur un pedalboard. L'avantage c'est aussi que cette MXR Poly Blue Octave M306 affichée entre 275€ et 295€ remplacera plusieurs autres pédales listées plus haut !

Plus d'infos sur le site de Dunlop-MXR

ARTICLES SUR LE MEME THEME

DISCUSSIONS SUR LES FORUMS

Lire le message sur le sujet MXR sort un Best Of avec la Poly Blue Octave !

Laisser un commentaire à propos de cet article :
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :
Créer un compte gratuitement

 

Articles similaires :

Le 22 Décembre 2021
Le 04 Octobre 2021
Le 06 Septembre 2019
Le 18 Février 2017
Le 17 Octobre 2016